• Les White I-Origines

    Les White I-Origines

    Chapitre 1                    Chapitre 2                    Chapitre 3                    Chapitre 4                    Chapitre 5

     Chapitre 6                    Chapitre 7                    Chapitre 8                    Chapitre 9                    Chapitre 10

     Chapitre 11                    Chapitre 12                    Chapitre 13                    Chapitre 14                    Chapitre 15

     Chapitre 16                    Chapitre 17                    Chapitre 18                    Chapitre 19                    Chapitre 20

     Chapitre 21                    Chapitre 22                    Chapitre 23                    Chapitre 24                    Chapitre 25

    Chapitre 26                    Chapitre 27                    Chapitre 28                    Chapitre 29                    Chapitre 30

    Chapitre 31                    Chapitre 32                    Chapitre 33                    Chapitre 34                    Chapitre 35

    Chapitre 36                    Chapitre 37                    Chapitre 38                    Chapitre 39                    Chapitre 40

    Chapitre 41                    Chapitre 42                    Chapitre 43                    Chapitre 44                    Chapitre 45

    Chapitre 46                    Chapitre 47                    Chapitre 48                    Chapitre 49                    Chapitre 50

    Chapitre 51                    Chapitre 52                    Chapitre 53                    Chapitre 54                    Chapitre 55

    Chapitre 56                    Chapitre 57                    Chapitre 58                    Chapitre 59                    Chapitre 60

    Chapitre 61                    Chapitre 62                    Chapitre 63                    Chapitre 64                    Chapitre 65

    Chapitre 66                    Chapitre 67                    Chapitre 68                    Chapitre 69                    Chapitre 70

    Chapitre 71                    Chapitre 72                    Chapitre 73                    Chapitre 74                    Chapitre 75

    Chapitre 76                    Chapitre 77                    Chapitre 78                    Chapitre 79                    Chapitre 80

    Chapitre 81                    Chapitre 82                    Chapitre 83                   Chapitre 84                    Chapitre 85

    Chapitre 86                    Chapitre 87                    Chapitre 88                   Chapitre 89                    Chapitre 90

    Chapitre 91                    Chapitre 92                    Chapitre 93                   Chapitre 94                    Chapitre 95

    Chapitre 96                    Chapitre 97                    Chapitre 98                   Chapitre 99                    Chapitre 100

    Chapitre 101                    Chapitre 102 

  • Chapitre 102: 12/12/17

     L'école a repris depuis plus de deux semaines et je suis toujours sans nouvelle de Lucas. Même son téléphone semble avoir été coupé. Je ne sais pas quoi en penser et me sens brisé. J'ignore où il habite ni même s'il va bien. Il n'est jamais revenu à l'école et personne ne semble s'en soucier. Je suis complètement perdu... Mes parents voient bien que quelque chose ne va pas, et tentent de me faire parler.

     

    -Adam, tu sais que tu peux tout nous dire ? Dit maman en me caressant la joue.

    -Je sais, mais je pense que vous allez vous mettre en colère...

    -Mais pourquoi ferions-nous une chose pareille ? Demande mon père en ébouriffant mes cheveux.

    -Cela a-t-il à voir avec ta petite amie ? Insiste ma mère.

    -Oui et non...

     

    Je jette un œil à mon frère, cherchant de l'aide. Il sourit et me propose alors de faire une partie de basket ce qui détourne nos parents de mon problème.

     

    -Oui c'est une bonne idée, assure papa. Si vous voulez, je peux jouer avec vous.

     

    Chapitre 102: 12/12/17

     Si papa se propose de venir avec nous, c'est qu'il ne veut pas nous laisser nous promener seuls. Nous savons qu'ils ont peur que l'un de nous disparaisse comme notre frère. Mais nous ne pouvons pas leur dire que nous savons tout au risque de voir maman replongée dans une dépression. En même temps, nous adorons jouer avec papa. Il est vraiment très fort. Nous ne connaissons pas bien leur histoire. Ils n'ont jamais voulu nous raconter comment ils s'étaient rencontré par exemple. Tout est secret. Nous passons tous les trois, un long moment à faire des tirs au panier. Steve est vraiment doué. Il faut dire qu'il s’entraîne très dur avec papa. Il a déjà un très haut niveau et va bientôt pouvoir devenir semi-pro.

     

    Chapitre 102: 12/12/17

     Un mois s'est encore écoulé sans que je n'aie de nouvelle de Lucas. Je commence vraiment à m'inquiéter. Je me morfonds dans ma chambre quand Steve me rejoint.

     

    -Tu te fais encore du souci pour Lucas ?

    -Oui... C'est quand même étrange que je n'ai aucune nouvelle de lui...

    -C'est vrai que cela va faire bientôt deux mois qu'il n'a pas remis les pieds à l'école. Espérons que rien de grave ne lui soit arrivé.

    -Ne dis pas ça, je t'en supplie. Je ne sais plus quoi faire pour avoir des renseignements.

    -N'avez-vous pas une connaissance en commun ?

    -Oui. Il me semble qu'il m'a parlé d'un ami en commun... Ha oui c'est Tim !

    -Tim ?

    -Mais oui tu sais bien, le garçon roux qui était avec nous en colonie.

    -Ha oui celui que tu veux que j'invite à la maison. Vas le voir et demande lui directement.

     

    Chapitre 102: 12/12/17

     Mon frère a souvent de très bonnes idées et la preuve en est encore faite. Je sais où vit Tim car j'ai dû aller chez lui deux ou trois fois pour un devoir. Il habite une très belle maison à Willow Creek. Ce n'est pas très loin, mais je dois prendre le bus pour m'y rendre. Je ne mets pas longtemps avant d'y arriver. Lorsque je sonne, c'est sa sœur qui m'ouvre.

     

    -Oh Adam, que peut-on faire pour toi ?

    -Je venais parler à Tim, mais je tombe peut-être mal...

     

    Kyriann est en train de pleurer mais elle me fait quand même un sourire m'invitant à entrer. Je la suis avec inquiétude me demandant ce qui peut bien la mettre dans cet état. Elle a deux ans de plus que nous et est une très belle femme. A ma grande surprise, Tim est, lui aussi, en pleure.

     

    -Tim ? Que se passe-t-il ?

    -Nos parents sont morts dans un accident... On se retrouve seuls, ma sœur et moi.

    -Oh je suis désolé...

    -Ce n'est pas de ta faute... Dès demain ma sœur va aussi partir pour la ville...

    -Tu vas rester tout seul ?

     

    Chapitre 102: 12/12/17

     -Je ne le fais pas par gaieté de cœur, mais mon mariage a été arrangé avec Corbin et je dois partir vivre avec lui demain.

    -Mais je croyais que Corbin et Tim...

    -Oui ils le sont, approuve Kyriann. Enfin ils l'étaient. Malheureusement je suis promise à Corbin et nous n'avons pas le choix.

    -On a toujours le choix ! S'exclame Tim en colère. Il n'est même pas capable de venir me le dire en face...

    -C'est très difficile pour lui, dit Kyriann. Il...

    -Difficile ? Tu plaisantes ? S'emporte Tim. Il m'a envoyé un message dans lequel il me dit simplement qu'il n'a plus de temps à perdre avec moi et qu'il doit grandir et se détacher de tout ce qui l'empêche d'évoluer...

    -Je suis vraiment désolé pour ça. Je me risque à intervenir. Écoute Tim, si tu as besoin de quoi que ce soit, ma maison te sera toujours ouverte...

    -Merci Adam, c'est sympa. Tu avais quelque chose à me demander ?

    -Ne t'en fais pas, rien d'important. On se voit lundi au collège.

     

    Le pauvre... Devoir tirer un trait sur l'amour de sa vie à cause de jeux de pouvoirs... Finalement, je n'en sais toujours pas plus sur Lucas. Je dois me faire une raison : il n'a plus aucune envie d'être avec moi. Disparaître c'est un peu radical, mais c'est son choix. On n'y peut rien...


    votre commentaire
  • Chapitre 101: 11/12/17

     Adam

     Le séjour est déjà terminé. Il est temps de rentrer. J'avoue ne pas en avoir envie. Mais l'amour que je porte à Lucas est assez fort pour tenir, même au collège. J'ai l'impression que nous sommes le seul nouveau couple. Je ne regrette pas d'avoir tout avoué à Steve. Son regard n'a pas changé, toujours aussi protecteur. La disparition de notre frère Thomas est un vrai poids pour lui et il a tendance à en faire trop avec moi.

     

    Chapitre 101: 11/12/17

     Le bus vient d'arriver au point de rencontre où nos parents nous attendent. j'appréhende ce moment où je vais devoir quitter Lucas. Je n'en ai pas envie... J'ai vraiment eu un coup de foudre pour lui, mais on doit retourner dans nos familles. Il me tarde vraiment de le retrouver en cours dans deux jours...Cela va être long... Pris d'une subite envie, j'attrape sa main et l’entraîne derrière le bus, à l’abri de tous.

     

    Chapitre 101: 11/12/17

     -Que se passe-t-il ? Me demande-t-il inquiet.

     -Rien, j'avoue en baissant les yeux. J'ai juste envie de profiter de toi quelques minutes de plus...

     

    Il se met à rire. J'aime l'entendre et le voir si heureux. Il est tellement beau ! Il s'approche de moi et m'embrasse avec passion. Je suis vraiment aux anges. Je ne le laisse pas s'éloigner de moi et prolonge le baiser. J'aimerais que ce moment ne prenne jamais fin. Nous ne faisons plus attention à ce qui se passe autour de nous. Seul notre couple nous importe, à tort...

     

    Chapitre 101: 11/12/17

     -Je ne peux pas croire que tu puisses nous faire une chose pareille !

     

    Au son de cette voix, Lucas se fige. Son père se tient devant nous et il est dans une colère profonde. Il s'approche de son fils, menaçant. Je tente de m'interposer mais il m’envoie voler quelques pas plus loin. Je retombe lourdement sur le sol incapable de venir en aide à celui que j'aime. Je ne comprends pas ce qui se passe... Comment peut-on avoir une telle haine dans le regard ? J'ai peur de ce qu'il peut faire.

     

    Chapitre 101: 11/12/17

     Il s'approche de plus en plus de Lucas qui ne parvient pas à bouger. Je ne suis, malheureusement pas assez fort pour m'interposer et ne peux que regarder la scène avec horreur.

     

    -Tu vas payer pour l'affront que tu viens de faire à notre famille !

    -Papa, je suis désolé...

    -Je me fous de tes excuses ! Je vais t'apprendre les bonnes manières. Rentre tout de suite à la maison !

    -Monsieur, attendez! Dis-je en essayant de m’interposer. Tout est de ma faute... Je....

    -Ne t'avise plus jamais de t'approcher de lui ! Sinon tu sauras ce que c'est que de se frotter à notre famille.

     

    Je les regarde partir avec tristesse. Lucas me jette un dernier regard et un sourire. Il ne compte pas me laisser tomber. Je le rassure d'un signe de la main et contemple son dos s'éloigner...


    votre commentaire
  • Chapitre 100: 10/12/17

     Corbin

    C'est fou comme je l'aime... J'ai eu le coup de foudre pour ce garçon à la minute où j'ai posé les yeux sur lui. Tim... Il est tellement beau avec ses cheveux roux et ses yeux verts. Mon destin n'était pas de sortir avec lui, et pourtant, c'est ce qui est en train de se passer. Je vis un rêve éveillé depuis qu'il a accepté que je lui fasse l'amour dans sa chambre. Pourtant, rien n'était gagné, mais quand je veux quelque chose, je finis toujours par l'avoir. Et là, c'est Tim qui hantait tous mes rêves. A force de le regarder, celui-ci lève enfin les yeux.

     

    -Qu'as-tu à me regarder ainsi ?

    -Tu te souviens de notre rencontre ?

    -Comment veux-tu que je l'oublie ? Tu m'as sauté dessus !

     

    Je me mets à rire devant sa petite moue boudeuse. Il est vrai que je l'avais pris sans même lui demander son avis. Mais il ne m'avait pas repoussé non plus.

     

    Chapitre 100: 10/12/17

     -Et là, tu ne veux pas me sauter dessus ?

    -Nous ne sommes pas seuls...

    -Et alors ? Tu as honte de moi ?

     

    Je n'aime pas trop quand on me résiste et j'ai tendance à perdre mon calme un peu trop vite. Je m'approche de Tim et le plaque contre le mur. Il n'aime pas quand je réagis ainsi, mais c'est de sa faute. Il n'a qu'à me donner ce que je veux quand je le veux.

     

    -Coby, arrête, tu me fais peur quand tu agis ainsi...

    -Mon petit Timy, il va falloir que tu t'y fasses. Quand je te demande de faire quelque chose, il vaudrait mieux que tu le fasses si tu ne veux pas que je me fâche encore...

    -Mais je ne peux pas toujours être collé à toi ! Imagine ce que vont penser les autres ?

    -Je me fiche de ce qu'ils pensent. Je n'ai d'yeux que pour toi.

     

    Je m'approche de lui doucement puis m'empare de sa bouche avec avidité. Je ne lui laisse pas l'occasion de me repousser.

     

    Chapitre 100: 10/12/17

     Tim

    Je suis tombé sous le charme de Corbin dès l'instant où je l'ai vu. Je savais qu'il était promis à ma sœur, mais je ne suis jamais parvenue à détacher son regard du sien. De toute façon, ma sœur ne veut pas de ce mariage et espère ne pas avoir à l'épouser. Elle m'encourage même dans ma relation avec lui. Mais Corbin sait être aussi passionné que violent et j'avoue qu'il me fait parfois très mal. Dans quelques mois nous allons devenir des ados et pourrons être plus libres. Corbin n'est pas le fils du plus grand criminel pour rien. On dit même de lui qu'il est plus cruel que son père et qu'il est tout désigné pour prendre sa place. Même si cela me fait peur, je ne peux rien faire contre ça. Je l'aime déjà tant.

     

    Chapitre 100: 10/12/17

     Mais il y a lui... Ce garçon si populaire auprès de tout le monde, et pas seulement des filles. Il est beau comme un dieu mais je ne supporte pas les gens comme lui. Il aime se donner en spectacle et qu'on le regarde. Il se sent tellement supérieur que cela en devient gênant. Pourtant, il n'est jamais méchant, avec personne. Au contraire, sa trop grande gentillesse me donne envie de vomir. On dirait que tout ce qu'il fait est faux. De toute façon il ne m'a même pas remarqué... Il faut dire qu'il est toujours fourré avec sa pimbêche de copine et son idiot de meilleur ami... Ils font la paire ces deux-là...

     

    Chapitre 100: 10/12/17

     Son frère, Adam, n'a rien à voir avec lui, heureusement. Il est beaucoup moins tape-à-l’œil et moins m'as-tu vu. Il a toujours été sympa avec moi. Je le vois se rapprocher de Lucas. On se connaît tous les deux car nos pères travaillent, ensemble, pour le père de Corbin. Le sien est le numéro 3 de l'organisation et mon père le numéro 2, donc le bras droit du grand chef. Ce qui explique pourquoi un mariage a été arrangé entre ma sœur et l'héritier.


    votre commentaire
  • Chapitre 99: 09/12/17

    Nicolas, 2066

     Mes parents ont eu une très bonne idée... Ces vacances vont me faire un bien fou. Théo a réussi à convaincre ses parents de le laisser partir aussi. Rien ne pouvait me faire plus plaisir. Il faut dire que lui et moi nous nous connaissons depuis toujours. Je ne sais pas quand nos sentiments amicaux, voire fraternels, sont devenus plus que ça. On s'est donné notre premier baiser il y a déjà deux ans... Sentir son souffle sur mon visage, ses lèvres contre les miennes... Tout ça a réveillé tant de choses en moi. Depuis ce jour, et sans que nous nous en rendions compte, notre relation a évolué. Une fois seuls, nous nous tenions la main, on s'embrassait... Aujourd'hui encore notre relation est bien plus qu'une simple amitié. Je ne peux rien dire à mes parents. Mon père n'a jamais été vraiment ouvert d'esprit. Maman l'est beaucoup plus, mais je ne sais pas à quel point...

     

    Chapitre 99: 09/12/17

     Nous voilà enfin tous les deux. Même si nous devons nous cacher, nous avons plus de liberté. Je m'entends très bien avec mes cousins et je sais qu'ils ne diront rien. De toutes manière, Adam aime les garçons, comme moi. Quant à Steve, il est assez ouvert d'esprit pour ne pas juger et il est tellement amoureux de sa copine Géraldine, qu'il ne fait aucun doute qu'il soit hétéro. Il y a un autre couple qui eux, ne se cachent pas du tout. Corbin et Tim... Il faut dire que Corbin est le fils et le seul héritier d'un empire de criminels. Il est craint de tout le monde et personne n'ose lui dire quoique ce soit.

     

    Chapitre 99: 09/12/17

     Théo et moi sommes pareils. Nous rions des mêmes choses et nous avons les mêmes goûts. Notre entente est parfaite et nos caractères similaires. La seule différence, c'est la facilité qu'à Théo à apprendre. Sans difficulté et sans jamais travailler, il parvient toujours à décrocher la place de premier de la classe. Cependant, son caractère indiscipliné en fait, bien souvent, la bête noire des professeurs. Il est magnifique avec ses cheveux jaunes comme le blé et ses yeux verts émeraude. Beaucoup de filles lui tournent autour, mais il ne fait même pas semblant de s'y intéresser. Il n'a d'yeux que pour moi. Il est toujours le premier à me prendre la main ou à m'embrasser. Je l'aime vraiment de tout mon cœur.

     

    Chapitre 99: 09/12/17

     Aujourd'hui Théo et moi profitons d'un petit temps calme pour nous retrouver rien que tous les deux. Ces moments sont rares car nous n'avons pas vraiment d'endroit où se donner rendez-vous. Il est temps de vivre librement notre amour. Mais je ne suis pas certain que ce jour arrive.

     

    -Tu voulais que l'on soit rien que tous les deux et voilà que ta tête est ailleurs.

    -Je suis désolé mais j'aimerais que l'on puisse enfin vivre notre amour au grand jour.

    -Personne ne le peut. Les esprits des gens sont bien trop fermés pour que cela puisse arriver.

    -Tu as raison mais ce serait tellement mieux.

    -Allez Nick, s'il te plaît arrête de te tourmenter et profitons de ce moment.

     

    Théo a raison, comme souvent. Je le regarde alors les yeux pleins d'amour. Si on m'avait dit un jour que j'allais rencontrer l'homme de ma vie à un âge aussi jeune, je ne sais pas si je l'aurai cru. Je reviens à la réalité lorsque je sens ses lèvres contre les miennes. Ce baiser fait s'envoler tous les doutes et mes inquiétudes.

     

    Chapitre 99: 09/12/17

     -Comment va ta mère?

     

    La voix de Théo se fait plus douce et plus triste aussi. Ma mère est tombée malade il n'y a pas très longtemps. Mon père, malgré ses origines aliens ne parvient pas à la guérir. Nous avons même demandé aux vampires de l'aide mais sa maladie reste incurable. Ma tante Abélia et mon grand-père Xev tentent de trouver un remède mais j'ai peur qu'ils n'y parviennent pas à temps.

     

    -Pas très bien j'en ai peur. Mais elle fait tout pour le cacher afin de ne pas inquiéter ses amis et sa famille.

    -Océane est forte. Je suis persuadé qu'elle va s'en sortir.

    -J'espère que tu as raison...

    -Mais oui, fais-moi confiance.


    votre commentaire
  • Chapitre 98: 08/12/17

     Adam

     De m'être confié à mon frère me fait le plus grand bien. Nicolas connaissait déjà mon attirance pour les garçons car il est comme moi. Mais mon grand frère... J'avais tellement peur qu'il me rejette ou qu'il me déteste. Heureusement il n'en est rien et il continue à prendre soin de moi. J'aimerais tellement qu'il m'écoute et qu'il se sépare de sa copine. Géraldine est ce genre de fille qui voue un culte sans limite à son corps. Elle pense qu'elle est la plus belle et que personne ne peut rivaliser avec elle. Elle est méchante avec toutes les personnes qui ne sont pas comme elle. Mais devant Steve, elle se la joue petite fille modèle. Et Pierre... Je ne le sens pas... Il a un petit regard perçant qui donne froid dans le dos. Il est sans arrêt collé à Steve et Géraldine et les suit comme un petit chien. Aucune personnalité... Il est cruel et méchant envers toutes les personnes qui osent s'approcher un peu trop près d'eux...

     

    Chapitre 98: 08/12/17

     Tout ceci n'est en rien mon problème. Steve est capable de s'occuper de lui tout seul et de toute façon il n'acceptera jamais que je m'en mêle. Il est temps que je prenne un peu de bon temps alors je commence à grimper sur l'échelle horizontale mais un garçon au beau visage et au sourire envoûtant arrive vers moi.

     

    -Salut, je m'appelle Lucas.

     -Moi c'est Adam.

     -Tu sembles perdu dans tes pensées, alors je viens voir si tout va bien.

     -Oui, ne te fait pas de souci. Merci.

     

    Je ne saurais dire pourquoi mais dès l'instant où mes yeux se sont posés sur lui, avant notre départ, j'ai senti la température de mon corps exploser. Et là, de l'avoir face à moi est encore pire. Est-ce ce que l'on appelle avoir un coup de foudre ? Je peux dire avec certitude que Lucas me plaît... Il faut que je trouve le moyen de savoir ce qu'il en est pour lui.

     

    Chapitre 98: 08/12/17

     -Tu connais du monde ? Moi je suis venu avec mon frère Steve et mon cousin Nicolas.

     -Oui je sais, sourit le jeune homme. Vous êtes tous les trois assez célèbre, enfin, surtout Steve et toi...

     -Célèbres ? Mais pour quelles raisons ?

     -Vous êtes les amis que tous les garçons rêvent d'avoir et les petits amis dont toutes les filles rêvent...

     -Oh... Je n'imaginais pas que c'était à ce point-là...Nous n'avons rien de particulier...

     -A part que vous êtes beaux comme des dieux...

     

    Il se tait aussitôt rougissant. Je le regarde baisser la tête. Mais son sourire me plaît beaucoup trop pour ne pas en profiter. Alors je décide de le faire relever la tête pour contempler son beau visage.

     

    -Avec mon frère, on adore regarder le ciel et décrire ce que l'on y voit. Tu vois cette forme là-bas ?

     -Oui on dirait deux garçons qui s'aiment...

     

    Il baisse de nouveau la tête se surprenant lui même de sa déclaration. Moi je souris prenant ce qu'il a dit comme un signe.

     

    Chapitre 98: 08/12/17

     Je ne sais vraiment pas pourquoi, mais je suis attiré par lui. Il a l'air si timide et si doux. Je m'approche un peu plus de Lucas et, à l'aide de ma main, je rapproche sa tête de la mienne. Ainsi collé à lui, je sens mon cœur s'emballer. Je suis encore incertain dans mes gestes. Après tout, je suis encore jeune... C'est normal de ne jamais avoir eu de petit ami à mon âge... Mais près de ce garçon, j'ai l'impression que rien ne peut m'atteindre. Nous restons un moment ainsi, collés l'un à l'autre, dans un silence presque religieux.

     

    -Tu es certain que l'on peut ?

     

    Sa voix est aussi douce qu'un murmure. Je frissonne lorsque ses paroles viennent chatouiller mes oreilles. Je couvre sa main de la mienne et ressers mes doigts autour des siens.

     

    -C'est à toi de voir Lucas. Tu n'as qu'un mot à dire et je retire ma main...

     -NON !

     

    Il se met à crier et moi je ris. Sa protestation vient de ses tripes. Aime-t-il sentir ma main autant que moi la sienne ? Sent-il son cœur battre aussi rapidement que le mien ?

     

    Chapitre 98: 08/12/17

     Je l'aide à se relever puis me place face à lui. Je le regarde un instant dans les yeux et lui souris. Il est vraiment très beau. J'ai peur, très peur. C'est la première fois que je m’apprête à faire ça. Mais je dois le faire, j'en ai vraiment envie. Timidement et maladroitement j'approche mes lèvres des siennes. Faites qu'il ne tourne pas la tête et qu'il accepte mon baiser. Je ferme les yeux la peur au ventre. Je dois les ouvrir et c'est ce que je fais. A ma grande surprise il ne fait rien pour m'éviter. Au contraire, il ne demande que le contact et d'un coup ma peur s'envole. Je colle ma bouche contre la sienne et l'embrasse avec passion...

     

    Chapitre 98: 08/12/17

     Lucas, quelques heures plus tôt

    J'ai pourtant bien insisté auprès de mes parents. Je ne voulais pas aller dans ce centre de vacances. Mais ils ont insisté prétextant la présence de Corbin et Tim. Corbin est le seul héritier du plus grand criminel de ma région. Il est aussi violent et imprévisible que lui. Mon père est le numéro trois dans cette famille de mafieux. Il aimerait passer numéro 2. Cette place est actuellement occupée par le père de Tim. Récemment, les bruits courent que Corbin est gay et qu'il entretient une liaison avec Tim. Mon père espère que je me rapproche de Corbin et que je prenne la place de son petit ami. Bien que je sois attiré par lui, je refuse de faire ça. Toutes ces histoires ne me concernent en rien surtout que Corbin à l'air fou amoureux de son Tim.

     

    Chapitre 98: 08/12/17

     Ces trois garçons m'intriguent beaucoup. Leur famille est connue pour avoir sauvé les humains, mais je n'en sais pas plus. Ils se dégagent d'eux une aura bienveillante qui attire la sympathie. Il faut voir toutes ces filles se pavaner devant eux, surtout Steve. Ce garçon est incroyable, bon dans tout ce qu'il fait et d'une gentillesse et compassion énorme. Mais c'est son frère qui m'attire le plus. Doux et gentil. Depuis mon arrivée ici, je le regarde et plus je le fais, plus je tombe amoureux de lui. Je me demande encore comment je vais bien pouvoir lui parler, l'aborder sans qu'il se doute de mes intentions.

     

    Chapitre 98: 08/12/17

     Et je l'ai vu, toujours entouré de son frère et de son cousin. Corbin est parti se promener avec Tim me laissant seul. Adam vient de monter sur la même échelle horizontale que la mienne. Je me lance alors dans une prouesse afin d'atteindre le bout, celui où il se trouve. Son regard est franc et direct et j'aime ça. J'ai bien envie de me faire dorloter par lui, de me blottir dans ses bras. A vrai dire, même lui tenir main pourrait me satisfaire. J'arrive enfin à sa hauteur. Je vais me lancer.

     

    -Salut, je m'appelle Lucas.

    -Moi c'est Adam.

    -Tu semble perdu dans tes pensées, alors je viens voir si tout va bien.

    -Oui, ne te fais pas de soucis. Merci.


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique