• Chapitre 89: 29/11/17

     Chapitre 89: 29/11/17

     Les choses ainsi mises au point, nous nous séparons. Zatana décide de rester à la maison pour mon plus grand plaisir. Je dois lui parler de quelque chose de très important et je tiens à ce qu'il le sache avant le grand jour.

     

    -Tom, je peux te parler ?

     -Écoute, je suis désolé pour être...

     -Non, ce n'est pas ça... Regarde...

     

    Je lui tends le test de grossesse fait quelques jours plus tôt. Il ne comprend pas tout de suite ce qui se passe mais lorsqu'il croise mes yeux larmoyants, il a le déclic et me sert tendrement dans ses bras.

     

    -Raison de plus pour qu'on en finisse rapidement avec cette guerre. Et tu devrais boire la potion. Je refuse que notre enfant soit un vampire...

     -Oui tu as raison, je réponds doucement, quand tout sera fini, je la boirais. Mais tu ne m'en veux pas ?

     -T'en vouloir ? Mais quelles raisons j'aurais ?

     -Pour tout, pour avoir douté de toi, pour être enceinte, pour ne pas vouloir tuer ton père...

     -Arrête ça tout de suite. Rien n'est de ta faute. Ne pense plus à ça.

     

    Chapitre 89: 29/11/17

     Il commence à m'embrasser passionnément. Je dois dire que ses baisers et sa présence m'ont tellement manqué ces derniers jours que je me laisse envahir par le désir. Je saute dans ses bars enroulant mes jambes autour de sa taille. Il parvient sans mal à me porter sans jamais décoller nos lèvres retenues par nos langues enlacées. Doucement, il me porte jusqu'à la chambre et tout en me déshabillant, il me dépose sur le lit. A mon tour, je m'occupe de lui enlever le superflu. Je ne me lasse pas de sa bouche... Nous faisons ensuite l'amour, enlaçant nos corps comme si c'était la dernière fois. Le sentir me pénétrer me fait pousser des gémissements de joie. Je n'aurais jamais cru toujours aimer ses coups de reins puissants. J'en redemande toujours plus sans jamais être rassasié. Finalement, épuisé, nous nous reposons un peu.

     

    Chapitre 89: 29/11/17

     -Je t'aime Tom. Ce bébé que je porte, j'espère qu'il va te ressembler.

     -Si c'est ton portrait, cela fera de moi l'homme le plus heureux du monde.

     -J'ai l'impression de tout faire mal... Tout le monde doit me détester...

     -Non c'est faux. Ils ont eu du mal à comprendre ta décision mais quand tu es parti, nous avons discuté. Ils ont compris et te soutiennent tous. Ne te tourmente plus pour ça. Demain c'est le grand jour, tu devrais te reposer un peu.

     -J'ai envie d'aller voir ma mère, tu penses que c'est une bonne idée ?

     -Oui et profites en pour regarder si tu vois des vampires et combien.

     -Merci Tom de me soutenir.

     -Je serai toujours là pour toi, quoi qu'il arrive.

     -Ne meurs pas demain... Je ne m'en remettrais pas...

     -Je n'en ai pas l'intention, crois-moi.

     

    Après avoir passé ma nuisette, je m'allonge contre lui et pense très fort à ma mère....

     

    Chapitre 89: 29/11/17

    La scène à laquelle j'assiste me mets hors de moi. Ramanga est sur ma mère et est en train de la frapper encore et encore. Ma mère me voit et me fais signe de ne pas intervenir. Je sais très bien que je ne pourrais rien faire contre lui, mais j'enrage quand même. Je ne peux pas m'attarder plus longtemps et réintègre mon corps. Je pleure tellement que Tom commence à s'inquiéter. Il me sert tendrement dans ses bras.

     

    Chapitre 89: 29/11/17

     -Ma chérie, elle est...

     -Non mais c'est tout comme... Quand je suis arrivée, Ramanga était en train de la frapper sans s'arrêter...

     -Si tu as changé d'avis au sujet de mon père, je...

     -Non, je reste sur ce que j'ai dit... J'espère qu'elle va bien...

     -Oui c'est une femme forte... Je suis persuadé qu'elle va tenir le coup.

     -Je vais prier pour que tu dises vrai.

     -Essaye de dormir. Je vais veiller sur toi, ne t'en fais pas.

     -Merci mon cœur. Je me demande ce que je ferais sans toi...

     

    Chapitre 89: 29/11/17

     La journée s'annonce mal. J'ai tellement mal au ventre que je passe presque toute la nuit à vomir. Ah qu'est ce que je déteste ces foutues remontées acides ! Je ne peux rien garder de ce que je mange... Et le stress de savoir si ma mère a survécu n'arrange en rien ma situation. Tom se sent inutile dans ces moments là et ne sait pas comment réagir. Je lui dis qu'il n'a pas à s'en faire, que je vais aller mieux. Mais son regard inquiet démontre qu'il ne me croit pas vraiment. Alors je tente de faire au mieux pour lui remonter le moral. Il doit être en pleine possession de ses moyens pour espérer gagner contre son père.

     

    Chapitre 89: 29/11/17

     J'arrive finalement à me préparer mais je tremble de tous mes membres. Tom s'approche de moi et me sert contre lui en me déposant un baiser sur la joue.

     

    -Ne t'en fais pas. On est tous avec toi. Ta mère sera bientôt ici et tu pourras la serrer dans tes bras.

     -Oui, je te crois. Avec toi à mes côtés, j'ai l'impression que je peux tout faire.

     -Tu le peux. Tu as la force qu'il faut.

     -N'oublie pas, ne tue pas ton père, je t'en supplie.

     -Je t'ai déjà dit que je ferai exactement ce que tu veux de moi.

     -Tu es prêt ?

     -Non pas vraiment...

     -Moi non plus je dois bien l'avouer... On y va ?

     

    Main dans la main, nous prenons la direction de Forgotten Hollow. En chemin, nous rencontrons nos amis qui vont nous aider dans cette dernière bataille.


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :