• Chapitre 86: 26/11/17

    Chapitre en collaboration avec Ambre

     

    Chapitre 86: 26/11/17

     Je ne veux pas rentrer chez moi... Pour quoi faire ? Me retrouver seul ? Mais j'ai aussi promis à Darius et Rylee de les retrouver ce soir pour un combat contre Owen, mon plus grand rival dans ce domaine. Je propose à Shonta de m'accompagner ce qu'elle accepte volontiers. Malgré notre rivalité, nous nous entendons très bien, on aime beaucoup se battre l’un contre l’autre pour tester nos forces ou nos nouvelles techniques. Nos rencontres sont toujours courtoises, en tant que chefs respectifs de nos groupes, nous nous devons de montrer l’exemple à ces jeunes têtes brûlées qui rêvent de se joindre à nous ou juste de nous défier. Et bien sûr, cela passe toujours par le combat.

     

    Chapitre 86: 26/11/17

     Après une victoire de ma part, nous décidons d'aller au bowling pour fêter ça. Nous passons une très bonne soirée. On aurait pu croire que ma relation d'un an avec Rylee avait pu nous mettre mal à l'aise, mais il n'en est rien. Les filles s'entendent à merveille et proposent même une partie femmes contre hommes... Je peux avouer que ça me fait bizarre de voir Rylee être aussi douce et gentille avec Shonta, elle qui a un tempérament de feu et ne mâche jamais ses mots… Ceci dit, je suis heureux que tout se passe bien entre elles. Malheureusement, je passe tellement de temps à regarder la femme que j’aime que je mène mon équipe à la défaite, pour le plus grand plaisir de nos jolies adversaires.

     

    Chapitre 86: 26/11/17

     Ce n'est que très tard que nous nous séparons ce soir-là. Rylee et Darius prennent la direction de San Myshuno alors que je raccompagne Shonta chez elle. Cette dernière m'invite à dormir avec elle. Une proposition comme celle-là, ne se refuse pas, pas vrai ? Je suis obligé d'accepter... Je ne sais comment, mais je termine à poil dans son lit, Shonta me chevauchant. Nous nous embrassons comme si cela faisait longtemps que cela ne nous était pas arrivé. Notre côté bestial ressort et nous faisons l'amour comme si c'était la dernière fois... Je ne me lasse pas de caresser ses courbes si parfaites, d'embrasser sa peau si douce... Nous vivons un moment de tendre complicité.

     

    Chapitre 86: 26/11/17

     -Pourquoi tu me regardes ainsi ? Je demande un tantinet gêné par son insistance à me dévisager.

     

    Elle sourit et se sert davantage contre moi. Elle reste silencieuse un moment ce qui me met mal à l'aise. Mais je respecte son silence et me contente de la serrer dans mes bras.

     

    -Nous deux pour toi, cela représente quoi ?

    -Tu poses souvent des questions comme ça après chaque acte ?

    -Non mais j'ai besoin de savoir pour prendre une décision.

    -Et si tu me faisais plutôt part de la décision que tu dois prendre ? Je pourrais t'aider...

    -Tu ne veux pas me répondre ?

    -J'ai eu le coup de foudre pour toi dès la seconde où je t'ai vu. Depuis je n'ai pas cessé de penser à toi. Par amour, j'ai laissé tomber ma haine des vampires, tous mes préjugés...

    -Je veux boire la potion pour devenir humaine et vivre avec toi, pour toujours...

    -Si c'est ce que tu veux, tu ferais de moi l'homme le plus heureux du monde.

    -Et on pourrait se construire une petite maison et y vivre ensemble avec nos enfants...

     

    Chapitre 86: 26/11/17

     Le grand jour est enfin arrivé... Enfin, le jour où je vais rencontrer tout le monde pour parler du plan pour la chute de Ramanga. La mort est une punition bien trop faible pour le monstre qu'il est. Mais je vais devoir me plier à leurs exigences... Luna aussi décide de nous accompagner. Je crois qu'elle veut connaître le fils de l'homme qu'elle aime. Ce dernier, Akasha, n'y va que pour obtenir la potion et commencer une nouvelle vie. Il n'y a donc que Akampa, Shonta et moi qui y allons pour nous battre...


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :