• Chapitre 78: 18/11/17

    Chapitre en collaboration avec Ambre

     

    Chapitre 78: 18/11/17

     Je me rhabille en vitesse avant de la suivre. Nous n'avons pas beaucoup de chemin à faire avant d'arriver à sa maison. Nous avons, en effet, couché ensemble dans son jardin. Étrangement, je n'ai honte de rien, au contraire. Je sens l'envie d'elle me reprendre de plus belle.

     

    -Jacob, je te présente ma famille, enfin, ceux que je considère comme telle. Akasha et Luna ainsi que leur fils Akampa. Et lui, c'est Marcel, notre ami.

     -Enchanté. Shonta m'a dit que vous pourriez m'aider à retrouver le vampire que je cherche.

     -Qui recherches-tu ? Demande celui qui s'appelle Akasha.

     -Il cherche Ramanga, confie alors Shonta. Il a tué sa fiancée il y a 11 ans...

     -Et alors quoi ? Interroge Akasha. Tu veux te venger ?

     -Oui, je veux le tuer de mes mains. J'ai passé les onze dernières années à perfectionner mes techniques dans ce seul but. Je sais à quel point il est fort mais, je suis capable d'en venir à bout...

     -Shonta, tu lui as dit qui nous sommes ? Demande Marcel. Mon garçon, tu ne feras pas le poids face à lui. C'est un tueur égocentrique, froid et implacable.

     -Laisse Marcel, ordonne Akasha. S'il compte pouvoir tuer Ram, montrons-lui qu'il ne vaut rien.

     

    Cet homme est étrange. Je ne sais pas si je dois le craindre ou non. Il a tellement de présence que je me sens tout petit.

     

    -Celle avec qui tu viens de coucher est une vampire, pas n'importe laquelle. Shonta est la femme de Ramanga. Moi, je suis l'ancien roi des vampires. Après avoir été tué par Ramanga, je suis revenu à la vie avec de nouveaux pouvoirs. Lui, c'est Marcel, mon fidèle conseiller et ami, un vampire aussi. Et lui, c'est Akampa, un vampire que nous avons recueillis quand il était bébé.

     

    Chapitre 78: 18/11/17

     Je n’arrive pas à croire ce que je viens d'entendre. En fait, mon cerveau a fait pause au moment où j'ai appris que Shonta était une putain de vampire... Je comprends mieux pourquoi je suis si obnubilé par elle... Elle a dû m'hypnotiser pour que j'ai tant envie d'elle. Mais je suis tellement en colère... Comment elle a pu me manipuler de la sorte sachant la haine que je voue à ces monstres. Ils sont tous pareils pour moi. N'écoutant déjà plus ce que l'on me dit, je me précipite sur celui qui se fait appeler Akasha et tente de lui enfoncer mon couteau dans le cœur. Pour me montrer à quel point je suis insignifiant et inutile, il m’attrape par la gorge et me soulève du sol.

     

    -Tu n'es même pas capable de me faire une seule petite égratignure, alors comment veux-tu faire face à Ramanga et son tueur de fils ? Rentre chez toi, tu es inutile.

     -Akasha s'il te plaît, supplie Shonta. Ne lui parles pas comme ça. C'est vraiment un grand combattant. Son aide pourra nous être utile lors de la bataille finale...

     -Fais ce que tu veux. Cela ne me regarde plus.

     -Aka arrête de faire ta mauvaise tête, intervient Luna en m'aidant à me redresser. Je sais ce que tu penses, mais tous les vampires ne sont pas des monstres. Certains se battent pour notre liberté, celle des humains.

     -Aucun vampire ne devrait avoir le droit de vivre !

     

    Je m'enfuis en claquant la porte, la colère me retournant les tripes. J'ai envie de vomir et de tout démolir. Une fois à l'écart, je me mets à hurler de douleur. Comment ai-je pu sympathiser avec ces monstres et surtout coucher avec l'un d'entre eux ? Je me déteste tellement... J’ai l’horrible sensation d’avoir sali l’esprit de Cassie… Je l’ai souillé au point qu’elle doit sûrement se retourner dans sa tombe à l’heure qu’il est…

     

    Chapitre 78: 18/11/17

     Je sens une main se poser sur mon épaule. Je sursaute en me retournant et me retrouve face à Shonta. Malgré la haine que je lui voue, je ressens encore tellement d'attirance pour elle. Je ne sais plus quoi penser, je suis complètement perdu.

     

    -Qu'est-ce que tu me veux ?

     -Je suis désolée de t'avoir caché ma vraie nature. Ce n'était pas mon intention. J'allais te le dire...

     -Quand ? Avant ou après m'avoir tué ?

     -Il n'a jamais été question que je te tue. Écoute, il y a vraiment deux sortes de vampires. L'une est féroce et assoiffée de sang, comme Ramanga, l'autre est amoureuse de la race humaine et souhaite vivre en réelle harmonie avec vous.

     -Comme par hasard, tu fais partie de la seconde catégorie...

     -Et c'est vrai. Akasha a un fils qui a renié sa famille vampire pour une Alien...

     -Tu me prends vraiment pour un idiot, c'est ça ?

     -Non je t'assure. Ils ont eu une fille, humaine, dont le destin est de mettre fin à la terreur des vampires.

     -De mieux en mieux. Tu croyais vraiment que j'allais gober une connerie pareille ? Tu me dégoûtes tellement !

     

    Chapitre 78: 18/11/17

    Je lui saute alors dessus la faisant tomber de surprise. Je sors mon couteau pour la menacer avec. Elle ne se débat pas mais tend juste les mains pour tenter de me toucher.

     

    -Je suis tombé amoureux de toi dès le moment où j'ai posé mes yeux sur toi. Mais tu es un vampire, un monstre que je me suis juré de tuer.

     -J'ai toujours été amoureuse de Xev, le fils d'Akasha. C'est pour lui que j'ai embrassé sa cause. Je l'ai perdu et je ne pensais plus pouvoir tomber amoureuse de quelqu'un, encore moins d'un humain. J'ai aussi eu un coup de foudre pour toi dès le début. Tu n'as pas à choisir entre ta quête de vengeance et ton amour pour moi. Battons-nous ensemble et aimons-nous chaque jour.

     -Non, c'est impossible. Je ne pourrais jamais vivre près d'une chose comme toi. Je suis incapable de te tuer, mais ne réapparais jamais devant moi.

     

    Je me relève en vitesse et m'enfuis en courant. Je veux échapper à ces deux jours, à cet amour que je ressens pour elle. Je veux tout oublier et quoi de mieux qu'un petit combat pour faire passer la pilule ?

     

    Chapitre 78: 18/11/17

     J'erre dans les rues, l'âme en peine, à la recherche de quelque chose sur lequel frapper. Mais rien ne se profile à l'horizon. Je continue de déambuler dans les rues de la ville. Je ne sais pas pourquoi, mais je me surprends à sonner à la porte de Rylee. Lorsqu'elle ouvre, je tombe dans ses bras, évanouis.

     

    -Jacob ?!

     

    Sa voix est faible, je n’entends qu’une sorte de bourdonnement, puis c’est le trou noir. Le néant total. Je ne saurais dire combien de temps je suis resté inconscient, mais je me sens revenir à moi grâce à des bruits de pas. Où est-ce que je suis… ? Ah oui, je me rappelle avoir été chez Rylee, ma partenaire de combat et confidente. Je la sens d’ailleurs s’asseoir devant moi, j’ouvre péniblement les yeux, mais la lumière est trop agressive pour mes rétines, au point que je plaque mes mains sur mon visage.

     

    -Abruti. Qu’est-ce qui t’arrive encore ?

     -Je me suis battu.

     -Oui, je le vois bien. Mais pourquoi ? Tu ne te bats jamais sans raison !

     -Rylee… Tu veux bien m’aider… ?

     -En quoi ?

     

    Je me redresse du canapé et pose une main sur sa joue, je la vois se tendre sur le moment, mais au final, elle se laisse aller au fur et à mesure que mes doigts lui caressent le visage. Son regard se plante dans le mien, je la sens frissonner.

     

    -Fais-moi tout oublier…

     -C’est-à-dire ? De quoi tu parles ? Tu es de plus en plus bizarre Jacob !

     -Soigne mon cœur…

     

    Sans lui laisser le temps de répondre, je me redresse et lui prends ses lèvres pour un baiser profond et intense. Bien qu’elle soit réticente au début, elle se laisse finalement faire et répond à mon échange. Au fil du baiser, je la tire vers moi et la fais basculer pour qu’elle se retrouve sous moi sur son canapé. Je me sépare de ses lèvres, juste le temps de lui retirer son haut, puis je les lui reprends. Je sais que coucher avec elle ne me fera pas oublier ce moment que j’ai vécu avec Shonta. Mais rien ne m’empêche de me bercer d’illusions…


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :