• Chapitre 71: 11/11/17

    Chapitre 71: 11/11/17

     Lorsque je rentre ce soir-là, je me sens triste. J'ai des sentiments pour Shun même s'ils ont beaucoup diminué depuis. Mais j'ai surtout peur. Peur de ne plus pouvoir me contrôler si je venais à revoir Tom dans mes rêves. Alors Océane propose de dormir avec moi. J'accepte. En la sentant contre moi, je vais sûrement être plus calme. Je m'endors rapidement même si mon sommeil est quelque peu agité.

     

    Chapitre 71: 11/11/17

     Une nouvelle fois je me retrouve dans un endroit inconnu. Il y fait toujours aussi sombre. Le temps que mes yeux s'habituent à la pénombre, je distingue une forme assise sur le banc.

     

    -Qui es-tu ? Je demande inquiète.

    -Tu sais qui je suis. Je t'attendais.

    -Tom ?

    -Appelle-moi Zatana. C'est le prénom que ma mère m'a donné.

    -Très bien Zatana. Que me veux-tu ?

    -Te tuer.

    -Pourquoi ? On a toujours été bon camarade. Pourquoi vouloir me tuer maintenant ?

    -Les choses ont changé. Je ne savais pas que tu étais l'enfant de la prophétie. Mon destin est de te tuer.

    -Je ne comprends rien à ce que tu dis. Mais tu ne peux pas faire ça !

    -Et pourquoi ?

     

    Chapitre 71: 11/11/17

     Je m'approche de lui. Il se lève et me domine de toute sa hauteur. Je pose ma main sur sa joue. Il fait de même et me prends la main. Je sens mon cœur battre la chamade. Ma respiration se fait plus courte, saccadée. Nous nous mettons front à front.

     

    -Tu le sens toi aussi, non ? Nos cœurs, nos respirations...

    -Oui nos deux cœurs qui marchent à l'unisson... Mais, mon destin est de te tuer. Je ne vis que pour ça. Depuis ma naissance, je suis conditionné pour te donner la mort.

    -Pourquoi ? Je ne t'ai rien fait... Je ne connais rien à ton monde...

    -Pourtant, tu es l'humaine née...

     

    Chapitre 71: 11/11/17

     -Abélia, c'est toi ?

     

    Lorsque la voix de cette femme résonne à mes oreilles, la vision de Zatana disparaît. Je vois maintenant une jeune femme à la peau bleue et aux cheveux roses. Mais qui est cette magnifique femme ?

     

    -Qui êtes-vous ? Pourquoi ai-je l'impression de vous connaître ?

    -Parce que je suis ta mère, ma chérie...

    -Ma mère ? Mais... Je ne comprends pas... Je vais me réveiller... Ce n'est pas réel...

    -Ma chérie je vais tout t'expliquer. Tu es une princesse, l'enfant de la prophétie, née d'un père vampire et d'une mère alien, moi. Tu as, comme moi, la faculté d'entrer dans les rêves des gens. C'est ce que nous sommes en train de faire en ce moment et ce que tu as fait avec le Cry Killer...

    -Je suis rentrée dans son rêve ? C'est pour cela que tout avait l'air si réel...

    -Cela n'en avait pas seulement l'air, ça l'était vraiment... Tu ne dois plus jamais t'approcher du Cry Killer. C'est un tueur élevé pour te tuer. Si jamais il devait t'arriver quelque chose...

    -Mais où êtes-vous toi et papa ?

    -J'ignore où se trouve ton père et s'il a seulement pu échapper au tueur tombeur, mais moi je suis enfermée dans la maison royale des vampires. Je ne peux malheureusement pas être auprès de toi, mais j'ai confiance en Claire et Eric. Ils sauront te protéger.

    -Mais si tu es enfermée, pourquoi ne préviens-tu pas mon père pour qu'il vienne te sauver ?

    -Je suis très faible et mes pouvoirs n'agissent pas aussi bien qu'avant. Ce n'est que grâce à ta force que j'ai pu me connecter avec toi. Mais si tu te concentres assez fort, et qu'il est en vie, tu pourras le voir, ton père. Mais n'oublie pas que le Cry Killer a...

     

    Chapitre 71: 11/11/17

     Saphira disparaît soudain me laissant sur ma faim. Maintenant que j'ai retrouvé ma mère, je la perds déjà... C'est Océane qui tente, une nouvelle fois de me réveiller.

     

    -Il faut que tu arrêtes ça, dis-je en me frottant les yeux.

    -Arrêter quoi ?

    -De me réveiller au moment le moins opportun...

    -Je suis désolée, mais nous devons descendre rapidement. Benoît et David ne vont pas tarder à arriver pour nous parler.

    -Pourquoi ?

    -Aucune idée, mais cela semble urgent.

     

    Je prends le temps de prendre une douche rapide avant de suivre Océane dans le salon. Claire est déjà entrain de préparer le petit déjeuner alors Océane et moi nous patientons à table. Les deux garçons arrivent peu après. Après avoir embrassé Océane, sa petite amie, David prend place à ses côtés.

     

    Chapitre 71: 11/11/17

     C'est David qui se décide à prendre la parole en premier.

     

    -Je ne m'appelle pas David, mais Adeth et je suis ton frère Abélia ainsi que le nouveau roi alien. Lui, c'est notre oncle et mon meilleur ami, Mera.

    -Je ne comprends pas... Admettons que tu sois mon frère. Tout ce temps, tu le savais et tu ne m'en avais jamais rien dit ?

    -Tant que tu ignorais la vérité, les vampires ne pouvaient pas te retrouver.

    -Alors pourquoi me le dire maintenant ?

    -Parce que tu as l'âge auquel tes dons doivent se réveiller et tout le monde sait, maintenant, qui tu es.

    -Une chose étrange s'est passé le jour de votre naissance, à ton frère et toi. Nous sommes cinq à avoir vu le jour en même temps que toi. Ce qui devrait te donner cinq combattants protecteurs.

    -Cinq quoi ? Je m'étonne. C'est la première fois que j'entends parler de ça.

    -Toutes les reines de notre monde ont un gardien protecteur qui doit assurer sa sécurité. Votre grand-mère, la reine Pandora et sa fille, la princesse Saphira, étant mortes, vous êtes l’héritière du trône. Nous sommes donc nés pour assurer ta protection.

    -Cependant, intervient David, le destin de Zatana, le Cry Killer, a changé le jour où son père a tué sa mère.

    -Il ne te reste plus que quatre protecteurs, enchaîne Maxime. Océane, David, Akhampa et moi.

     

    Chapitre 71: 11/11/17

     Malgré tous mes efforts, je ne parviens pas à comprendre ce qu'ils me racontent. Enfin, surtout à le croire... Je suis donc l'enfant de la prophétie, une humaine née de l'union d'un vampire et d'une alien. Avec mes quatre protecteurs, je dois sauver le monde des humains, tout en échappant aux morsures de l'homme que j'aime, le plus grand tueur vampires que le monde ait connu... Je pose les yeux sur mes parents de cœur.

     

    -Il a raison, approuve Claire. Nous n'étions pas au courant que tu avais cinq gardiens protecteurs, mais nous savions qui étaient tes parents. Ils sont partis après t'avoir confié à nous.

    -J'ai quelque chose à vous confier, je murmure.

    -Ha non, tu ne vas pas recommencer avec tes rêves sortis de nulle part ! S'emporte Océane qui en avait assez de voir sa sœur partir dans ses délires.

    -Alors ça y est, tu as eu tes dons... Constate Benoît. Tu peux nous en parler ?

     

    Chapitre 71: 11/11/17

     Nous prenons tous place dans le salon puis je commence à raconter mes deux rencontres avec le Cry Killer, sans entrer dans les détails intimes... Puis, je détaille ma conversation avec ma mère.

     

    -Tu es en danger, dit David. Zatana, le Cry Killer n'aura pas de repos avant de t'avoir tué. Ce qui est rassurant, c'est de savoir maman en vie. Papa a réussi à nous mettre en sécurité dans le monde alien.

    -Tu as des pouvoirs, ajoute Maxime. Ceux des aliens et des vampires, ce qui fait que tu es très dangereuse pour les vampires. La prophétie a prédit que tu mettrai fin au règne de nos deux peuples. Nous, les aliens, nous pensons que tu seras capable de réunir nos deux peuples alors que les vampires pensent que tu vas les détruire. Voilà pourquoi nous devons te protéger. Tu ne dois plus jamais utiliser tes pouvoirs pour contacter Zatana, promets-le-nous !

    -Je ne peux pas te promettre une telle chose, pour la simple et bonne raison que je n'ai aucun contrôle sur mes rêves.

    -Dans ce cas, nous allons devoir vivre avec vous pour te surveiller nuit et jour. Le Cry Killer ne tardera pas à passer à l'action...


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :