• Chapitre 65: 5/11/17

    Chapitre 65: 5/11/17

     2038 à 2043, Granite Falls, Akasha

    Je crois que cette vie me plaît. Je me surprend à vouloir d'une vie humaine que je passerai aux côtés de Luna et Akampa. Étrangement, le pouvoir ne me manque pas. J'avais besoin de mourir pour m'en rendre compte. Mon fils a disparu avant de trouver le remède contre le vampirisme. Je vais devoir me contenter d'une vie éternelle, regardant mourir tous les êtres qui me sont les plus chers... En attendant, je dois apprendre le combat à Akampa. Mais pour l'heure, je dois profiter des derniers instants du gosse en tant que bambin. Luna est tellement humaine qu'elle déteint sur moi.

     

    Chapitre 65: 5/11/17

     Ma réputation en tant que maître du temps fait son œuvre. Je préfère être connu pour ça plutôt que pour mon passé de roi des vampires... De nombreux vampires, voire même humains, débarquent chez nous me demandant de l'aide. A chaque fois, Luna me supplie d'y aller. Alors, pendant qu'elle s'occupe des blessés, moi, je me contente de tuer les vampires renégats. Voilà ma vie. Et d'avoir déménagé dans cette ville n'aide pas à ma tranquillité. 

     

    Chapitre 65: 5/11/17

     Akampa est maintenant un jeune garçon de 8 ans. Sa formation se passe très bien. Il devient, de jour en jour, bien plus fort. Il me faut avoir une conversation avec lui. Ses pouvoirs sont grands mais, cependant, pas assez pour venir à bout de Ramanga. 

     

    -Fils, viens un peu là.

    -Père, je sais que tu veux que je devienne plus fort encore, mais je n'y arrive pas. Je n'aime pas faire de mal...

    -Ce n'est rien, mais il faut que tu saches pourquoi je veux que tu deviennes plus fort. Avant j'étais un humain, mais j'ai été mordu par une chauve-souris. C'était en fait un vampire considéré comme un originel très puissant. La force et le pouvoir ont rapidement pris le dessus et ont fait de moi un vampire haineux qui a choisi la mauvaise voie. Grâce à Luna, j'ai ouvert les yeux. Ce qui donne tout ce pouvoir à Ramanga, c'est sa haine. Toi, tu as l'intelligence. Alors, tu peux facilement en venir à bout, sans même savoir te battre.

    -Oui je comprends ce que tu attends de moi. Je vais essayer de te rendre fier de moi.

    -Je suis déjà très fier, ne te fais pas de soucis pour ça. Luna n'aimerait pas savoir que je t'apprends à te battre... Utilise ta tête plutôt que tes bras...

     

    Chapitre 65: 5/11/17

     Je sens une présence malveillante et puissante approchée. Je dois me préparer au combat. Je demande à Akampa de retourner à la maison, mais il refuse. Je pense qu'il veut me prouver sa loyauté. Je ne peux le laisser faire au risque de m'attirer les foudres de Luna.



    -Rentre protéger ta mère. Je me charge de le retenir. Je compte sur toi pour qu'il ne lui arrive rien.



    Il se décide enfin à faire ce que je lui dis. J'attends avec patience que le vampire dont je ressens l'aura approche. C'est un jeune enfant de l'âge d'Akampa. Il n'a pas encore de visage vampirique mais il semble plus féroce et dangereux que n'importe lequel d'entre nous. Il est rapide, cependant, il ne fait pas le poids face à moi, pour le moment. Je crains qu'il ne devienne une menace bien trop grande pour tous les peuples. Son regard est vide de sentiments, vide d'expression. Pourtant, les larmes qui coulent de ses yeux dénotent une certaine sensibilité.

     

    -Qui es-tu ?

     

    La voix du jeune garçon est sèche et autoritaire.Il est prêt à se jeter sur moi.

     

    -Es-tu celui que l'on appelle Akasha, le maître du temps, le roi des vampires ?

    -Je ne suis ni l'un ni l'autre, juste Akasha.

    -Alors je suis là pour te tuer.

    -Ne soit pas idiot. Tu ne pourras rien me faire. Tu es encore bien trop faible pour m'atteindre.

    -Père m'a demandé de lui ramener ta tête.

    -Par père, tu veux dire Ramanga je présume ? Ton silence me le confirme. Il est clair que tu ne pourras pas lui ramener ma tête. Alors que penses-tu de t'asseoir et de discuter un peu ?

     

    Chapitre 65: 5/11/17

     Je regarde le jeune garçon s'installer à côté de moi. Il ressemble beaucoup à son père mais je ne vois aucune haine dans ses yeux.

     

    -Dis-moi pourquoi tu tues... Tu aimes ça ?

    -Non pas spécialement... Je fais ce que m'ordonne père.

    -Tu penses que c'est une bonne chose ? J'ai un fils moi aussi...

    -Oui Xev... Il vous a fui...

    -Oui, car j'ai voulu le forcer à faire des choses qu'il ne voulait pas faire.

    -C'est un faible qui ne sait pas reconnaître l'autorité.

    -C'est un jeune homme qui est tombé amoureux et qui ne supporte pas la violence. Tu devrais revoir tes priorités.

    -Mon seul souhait est de contenter mon père et de tuer l'enfant de la prophétie ainsi que vous...

    -Tu n'y arriveras pas alors laisses tomber cette idée et rentre chez toi. Tu n'auras qu'à dire à ton père que tu ne m'as pas trouvé.

    -Ce serait un mensonge...

    -Les mensonges sont souvent nécessaires. Penses-y.

     

    Je regarde le jeune vampire s'en aller, peiné de ne pas avoir réussi sa mission. Ce vampire est perdu et ne me semble pas dangereux. J'ai le sentiment qu'il va avoir un rôle important dans la suite des événements.


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :