• Chapitre 64: 4/11/17

    Chapitre 64: 4/11/17

     2038, Newcrest, Claire

    La séparation est très difficile pour Abélia. Elle ne comprend pas pourquoi ses parents sont partis. Malgré tous mes efforts je ne parviens pas à la calmer. Je connaissais les risques et je savais que le moment de s'occuper de ce petit miracle allait arriver : un bébé humain né d'une maman alien et d'un papa vampire... Si un jour on m'avait dit que j'en serais témoin, je ne l'aurais pas cru... A force de pleurer la petite fille s'est enfin endormie dans mes bras. Je la mets dans le lit, avec Océane. Cette dernière dort déjà du sommeil du juste. A son réveil la petite blonde sera ravie de voir son amie.

     

    Chapitre 64: 4/11/17

     Il me faut maintenant avoir une discussion avec mon mari. Tout s'est fait tellement vite que je crains qu'il ne soit pas aussi enjoué que moi à l'idée d’héberger la petite Abélia. Je le trouve sur le canapé, devant la télévision. 

     

    -Depuis le temps que tu me réclamais un second enfant.

    -C'est vrai, mais ne crois-tu pas que d'accueillir la petite chez nous peut être dangereux ?

    -Personne ne sait qu'elle est chez nous. Tout le monde pensera qu'elle est notre fille. Personne ne connaîtra ses origines.

    -Tu comptes quand même lui dire la vérité ?

    -Un jour, quand elle sera prête. Pour le moment, notre rôle est de la garder en sécurité. Et j'ai besoin de toi pour ça...

    -Tu sais bien que je resterais toujours auprès de toi et te soutiendrais quoiqu'il m'en coûte.

    -Je t'aime tellement Eric...

     

    Il m'embrasse passionnément me démontrant ainsi que notre amour viendra à bout de tous nos doutes. Il est tard lorsque nous décidons d'aller, enfin, nous coucher.

     

    Chapitre 64: 4/11/17

     Les jours qui suivent, Abélia est toujours aussi malheureuse. Mais c'est sans compter sur Océane qui fait tout pour qu'elle se sente mieux. La petite fille ne comprend pas pourquoi ses parents ne viennent pas la chercher. Chaque soir c'est la même rengaine. Elle pleure sans s'arrêter malgré tous mes efforts pour la calmer. A force de berceuse et de patience, j'arrive enfin à l'endormir. Mais dès que je vais pour la coucher dans son lit, les pleurs reprennent de plus belle. Le plus souvent c'est Eric qui parvient à l'apaiser et on doit se résigner à la faire dormir avec nous. Le temps passe et, à force de détermination et d'amour, la petite Océane parvient enfin à faire sourire son amie. Elle a tendance à la protéger et leur amitié s'en trouve renforcer au fil des ans.

     

    Chapitre 64: 4/11/17

     Depuis qu'elle commence à aller à l'école, Abélia est tombée folle amoureuse de l'un de ses petits camarades, Shun. Ce dernier à l'air, lui aussi, attiré par la jeune fille. Mais comme il est très populaire, beaucoup d'enfants lui tournent autour. Une en particulier, Valérie. Il devient très difficile, dans ce cas de s'approcher de lui.

     

    Chapitre 64: 4/11/17

     A 6 ans, Abélia commence enfin à accepter sa nouvelle vie. Il faut dire que son amitié fusionnelle avec Océane aide beaucoup à passer ce passage douloureux. Eric et moi sommes vraiment soulagés de voir que tout se passe bien et que rien ne vient perturber notre petite vie tranquille. Océane et Abélia deviennent enfin des enfants et vont pouvoir aller à l'école primaire. Nous ne lui avons jamais caché que nous n'étions pas ses vrais parents, mais elle ne nous en a jamais tenu rigueur, à notre grand soulagement.


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :