• Chapitre 6 : l’île de la tentation

    Chapitre 6 : l’île de la tentation

     

    Il est tard lorsque Pierre décide de mettre fin à la soirée. Nous nous sommes bien divertis. Pour une fois, Géraldine n'a fait aucune scène et j'ai retrouvé mon meilleur ami ainsi que ma petite amie. Cela fait un bien fou de passer une soirée aussi reposante. Pierre me propose de venir dormir chez lui, mais je décline l'offre. Je vais raccompagner Géraldine avant de rentrer chez moi. Demain j'aimerais bien m’entraîner un peu avec Jacob... Cela fait un moment que je n'ai pas utilisé la machine qu'il m'a achetée...

     

     

     

    -Mon amour, tu es avec moi ?

     

     

     

    Géraldine ressert son étreinte autour de ma main. Je la regarde et souris.

     

     

     

    -Oui je suis avec toi... Je pensais à ce que j'allais faire demain...

     

    -Tu ne veux pas d'abord penser à ce que tu vas faire ce soir ?

     

    -Ce soir ? Hummm je vais te déposer chez toi puis je vais rentrer chez...

     

     

     

    Elle approche son visage du mien de façon à ce que nos fronts soient collés. Un grand sourire apparaît alors.

     

     

     

    -Ma mère n'est pas là ce soir, tu veux rester dormir avec moi ?

     

     

     

    Je n'ai pas franchement envie de coucher avec elle car c'est de ça dont il est question... Tant de monde lui est passé dessus ces derniers temps que cela me dégoûte plus qu'autre chose. Mais elle a fait tant d'effort aujourd'hui que je me vois mal engager les hostilités...

     

     

     

    -Laisse-moi juste le temps de prévenir mes...

     

     

     

    Elle pose ses mains sur mes joues tout en me fixant.

     

     

     

    -Fais-vite ! Je t'attends dans ma chambre.

     

     

     

    Je crois qu'elle sait y faire pour se faire désirer... Je sens mon envie grossir petit à petit. Je soupire avant d'envoyer un message à Adam. Il se chargera de faire passer le message... Depuis que Ramanga prépare son retour, mes parents sont devenus un peu trop protecteurs...

     

     

     

    ***

     

     

     

    Lorsque j'arrive dans la chambre, je découvre Géraldine nue sur le lit. Allongée sur le ventre, ses belles longues jambes fouettant l'air autour d'elle. Son regard avide se pose sur moi me procurant des frissons. Moi qui voulais jouer un peu avec elle, je me rends compte que je n'aurais pas la patience d'attendre. Je veux la posséder maintenant... Je reste là, sans bouger, rien qu'à la contempler.

     

     

     

    -Tu comptes me rejoindre ou tu préfères que je commence toute seule ?

     

    -Laisse-moi un moment pour que je te regarde...

     

     

     

    Elle se redresse légèrement et sa nudité envahit alors mon champ de vision. Je sens une vague de désir incontrôlable s’emparer de moi. Je me précipite alors sur elle tel un animal en rut. Je laisse mes mains se balader sur son corps nu, épousant toutes ses formes. Je dépose des petits baisers sur ses seins m'attardant sur ses tétons durs et sensibles. Elle pousse désormais des petits gémissements frustrés de désir et entreprend de me déshabiller. Mais je ne la laisse pas faire. Je sais qu'elle aime prendre le contrôle, mais ce soir, c'est moi qui décide.

     

    Je l'allonge alors sur le lit et fait pression avec mon corps sur elle. Je la sens se cambrer et se coller à moi. Je sais, je le sens, elle me réclame en elle, mais je veux la faire languir encore un peu. Je m'empare de sa bouche et l'embrasse fougueusement tout en la caressant avec plus d'entrain.

     

     

     

    -Steve, arrête de me faire attendre, je...

     

     

     

    Je lui fais un signe de tête lui signifiant que je ne compte pas lui donner ce qu'elle veut, pas tout de suite en tous cas. Je ne sais pas pourquoi j'agis ainsi... J'ai beau la désirer, à cet instant, quelque chose m'empêche d'aller plus loin... C'est comme si je reculais le moment de pénétrer en elle...

     

     

     

    -Y a un problème ? Steve ?

     

     

     

    Sans m'en rendre compte, j'ai arrêté mes caresses et mes baisers. Même ma grosseur au niveau de mon entrejambe commence à diminuer. Je dois me reprendre... Je vais pour lui répondre lorsque la sonnerie de son téléphone se met à sonner. Alors que je tends la main pour prendre l'appareil, Géraldine me retient.

     

     

     

    -Laisse-le sonner, murmure-t-elle en me léchant le lobe des oreilles.

     

     

     

    J'acquiesce mais la magie du moment s'est envolée. Il faut dire que la sonnerie de son téléphone ne m'aide pas à reprendre notre petit moment intime. Énervé et épuisé, je m'empare de l'appareil et le lui tend non sans avoir regardé le nom de l’appelant : Alice. Je ne connais personne de ce nom là mais lorsque Géraldine aperçoit le nom, elle se lève à toute vitesse et court hors de la chambre, me laissant seul... Je décide finalement d'aller boire quelque chose dans la cuisine lorsque je surprends un bout de sa conversation.

     

     

     

    -Oui ça marche ! Pourquoi vous ne pouvez plus m'en fournir ? Mais j'en ai besoin ! Je vais faire comment ? Quoi ? Il veut que je fasse quoi ? Mais il ne se rend pas compte que son père me terrifie ! Je... Très bien, je vais essayer... Mais je pars bien... Je le fais le plus vite possible...

     

     

     

    Elle raccroche le combiné et en se retournant me voit avant de pousser un cri de surprise.

     

     

     

    -Je te fais aussi peur que ça ?

     

    -Qu'est-ce que tu fais là ?

     

    -J'avais so...

     

    -Qu'est-ce que tu as entendu ?

     

    -Tout... Mais dis-moi, tu ne serais pas en train de me cacher des choses ?

     

    -Je ne sais pas ce que tu vas encore t'imaginer... Je ne te cache rien... Je n'ai pas le droit d'avoir des amies ? Je suis obligée de...

     

    -Hey doucement, je coupe. Je ne te reproche rien, pas besoin de te justifier. Bon je vais me coucher. Rejoins-moi quand tu te seras calmé.

     

     

     

    Son comportement est des plus étranges... Cet appel d'Alice l'a vraiment chamboulé... Mais après tout, avec elle, il faut s'attendre au pire comme au meilleur... Une fois la tête contre l'oreiller, je m'endors rapidement, heureux de ne pas avoir dû aller plus loin avec elle...

     

     

     

    ***

     

     

     

    Lorsque je me réveille Géraldine est contre moi. Il n'y a pas à dire, je l'apprécie bien plus lorsqu'elle dort... Je voulais la quitter, mais demain nous devons partir faire ce jeu... L'île de la tentation... Vais-je me laisser séduire ? Géraldine risque de le prendre assez mal si une femme m'approche d'un peu trop près... En même temps, elle aurait dû lire toute la publicité... Elle qui pense que l'on va passer des vacances sur une île, loin de tout... Elle va vraiment tomber de haut... Ce n'est pas mon problème... Après tout, je suis victime de son ignorance...

     

    Elle se réveille et, se redressant légèrement, elle prend ma main dans le sienne tout en plongeant son regard dans le mien.

     

     

     

    -Bonjour mon amour.

     

    -Bonjour toi. Tu as bien dormi ?

     

    -Oh oui... J'avoue que me réveiller dans tes bras m'avaient manqué... A quoi tu pensais ?

     

    -A notre départ de demain...

     

    -Oh toi aussi tu as hâte ? Je ne tiens plus en place à l'idée de partir en vacances avec toi ! Imagine-nous, seuls sur une île, faisant l'amour comme des bêtes, toute la journée !

     

     

     

    Je laisse échapper un rire franc. Oh oui on va faire l'amour, mais pas forcément avec la personne à laquelle elle pense... Dois-je lui dire la vérité ? Ou la laisser mariner... Un sourire en coin se dessine sur mes lèvres que, bien évidemment, Géraldine interprète à sa manière.

     

     

     

    -Oh je vois que tu imagines très bien la scène...

     

    -Tu n'as pas idée, j'approuve en lui déposant un baiser au coin des lèvres.

     

     

     

    Je me relève un peu pour m'appuyer contre le dossier du lit. Géraldine, toujours nue, vient se blottir contre moi. On reste ainsi, en silence, un long moment.

     

     

     

    -Ta présence m'avait manqué, murmure-t-elle en resserrant mes bras autour d'elle.

     

    -J'ai été très occupé avec le bas...

     

    -Quand ce n'est pas le basket, c'est les séances de photos avec ta copine ou alors tes entraînements avec Jacob... On dirait que tu fais exprès de ne pas avoir de temps à me consacrer.

     

    -Oui j'avoue que j'ai été très occupé ces derniers temps, mais pourquoi tu ne sors pas avec Valérie et Isabelle ?

     

    -Pourquoi je ferais ça quand je peux être avec toi ?

     

    -Ce ne sont pas tes meilleures amies ?

     

    -Tu veux te débarrasser de moi ?

     

    -Non, mais...

     

     

     

    Soudain elle se retourne pour me faire face. Un sourire inquiétant envahit son visage.

     

     

     

    -J'ai failli oublier de t'en parler !

     

    -Quand je vois tes yeux pétiller de cette manière, je m'attends toujours au pire...

     

    -Je t'assure que cette fois c'est une bonne nouvelle ! Attends je reviens.

     

     

     

    Elle se dirige vers son bureau et revient avec un prospectus. Je m'attends au pire avec elle...

     

     

     

    -Regarde, j'ai aussi réservé des places pour d'autres vacances !

     

    -Tu me fais peur...

     

    -Écoute, je n'ai trouvé que ce moyen pour passer les vacances avec toi sans que tu sois je ne sais où à faire je ne sais pas quoi avec je ne sais pas qui. Au moins là, tu seras avec moi.

     

     

     

    Je fais un sourire crispé en lisant le papier : c'est pour le jeu de l'amour et du hasard : si vous êtes en couple et que vous voulez tester votre amour, c'est pour vous ! Ce jeu ne me dit rien de bon... Enfin, pour notre couple. Je regarde Géraldine.

     

     

     

    -Tu es certaine de vouloir y aller ?

     

    -Oui, tu vas pouvoir me prouver ton amour ! Encore des vacances dans un coin paradisiaque et tout gratuit ! Ce n'est pas la meilleure idée que j'ai eue ?

     

     

     

    Je souffle, résigné devant tant de candeur... Elle n'est vraiment pas très intelligente... Je suis de moins en moins certain de vouloir finir ma vie avec elle...

     

     

     

    ***

     

     

     

    C’est le grand jour, Géraldine et moi partons pour des soi-disant vacances... J'ai hâte de voir sa tête lorsqu'elle comprendra de quoi il en retourne... Et surtout quand elle va comprendre que je vais pouvoir, en toute liberté la tromper... C'est un peu comme si elle m'avait donné sa bénédiction...

     

     

     

    Nous sommes quatre couples à participer à ce jeu pour tester notre couple, même si pour Géraldine ce sont des vacances. Elle ne comprend toujours pas pourquoi nous sommes tous réunis. Bien entendu, je me garde bien de le lui expliquer… Dix jeunes filles toutes plus belles nous rejoignent. Lorsque la présentatrice utilise le nom de célibataires tentatrices, Géraldine sursaute.

     

     

     

    -Pourquoi y a des célibataires ici ?

     

    -Qui sait...

     

    -Non mais je vais faire une réclamation ! Ce n'est pas normal qu'il y ait des salopes qui viennent interférer avec nos vacances.

     

    -Elles sont peut-être, elle-aussi, en vacances ?

     

     

     

    Mais elle s'arrête net lorsqu'elle voit tous les beaux célibataires arriver. Je dois dire que la production les a très bien choisis... Je sens que Géraldine va bien prendre son pied. Je regarde le sourire qui se dessine sur son visage. Cela me fait tout de même de la peine... Pourquoi persiste-t-elle à vouloir rester avec moi alors qu'elle me trompe à la moindre occasion ?

     

    Même si les filles sont vraiment très belles, je n’ai aucune envie d’aller plus loin avec elles… Pourquoi ? Je n’en sais rien. J’ai beau constater que Géraldine ne se prive pas de me tromper avec tous les garçons, je n’arrive pas à être jaloux. Je suis complétement envouté mais l’intelligence de Géraldine ne lui permet pas de me lancer un tel sort. Je dois vraiment être accro.

     

    Sur cette île il n'y a rien à faire à part profiter de la vue en se prélassant dans l'eau chaude. Cela fait du bien de ne rien faire de temps en temps. Je discute beaucoup avec les filles et les garçons du jeu et je me trouve beaucoup d’atomes crochus avec la plupart d’entre eux. Mais deux filles attirent plus mon attention que les autres : Erynne et Babye. S’engagent alors un jeu de séduction entre nous. C’est d’ailleurs avec cette jolie metisse que je me laisse finalement aller en trompant Géraldine. Je ne sais pas si c’est bien, mais cela me fait un bien fou…

     

    La production a décidé de me mettre en rendez-vous avec la belle Babye. C'est agréable d'avoir une jolie femme à la tête pleine avec qui parler. Cela me change vraiment de Géraldine et j'avoue que j'en profite à fond. Nous parlons de beaucoup de choses et, pour finir cette soirée en beauté, je propose à la belle Babye de passer un petit moment au bord de l'eau. Nous avons discuté toute la nuit et ce n'est qu'au petit jour, qu’enivré par la situation, je me laisse aller à mes pulsions et lui fais l'amour sur la plage. C’est la première fois que je trompe Géraldine et pourtant, je ne me sens pas du tout en faute…

     

     

     

    ***

     

     

     

    Suite aux rendez-vous arrangés, la production décide de nous montrer notre moitié lors de leur propre rendez-vous. Les prouesses sexuelles de Géraldine ne m'ont pas étonnées. Toujours aussi crues dans ses paroles et dans ces actes. Je suis las de tout ça. Je propose à la jolie Erynne de m'accompagner au bord de l'eau. Elle me propose de me montrer ses talents de dessinatrices en taguant mon corps. Ainsi relooké, nous passons un moment agréable et romantique.

     

    J’ai vraiment passé un bon séjour sans Géraldine dans les pattes. J’ai toujours trouvé le moyen de la fuir et ce n’est pas plus mal. Je me suis aperçu que je pouvais très bien me passer d’elle.

     

    Le séjour touche à sa fin et pour l’occasion la belle Layanna me pose la fameuse question de fin de parcours : souhaitez-vous repartir seul ou séparément ? Je meurs d'envie de répondre séparément, mais je n'y arrive pas. Quelque chose se bloque m'empêchant de le dire. Je soupire, résigné...

     

     

     

    -Ensemble...

     

     

     

    ***

     

    Point de vue de Géraldine

     

     

     

    Steve passe son temps à m’ignorer et parler avec tout le monde… S’il compte jouer à ce jeu, je peux garantir qu’il ne gagnera pas… Je vais faire comme s'il n'était pas là et me taper autant de mec que je peux... Je ne serai pas le dindon de la farce et il est hors de question que je me laisse faire. D'ailleurs j’ai déjà remarqué deux mecs vraiment pas mal… Je ne sais plus leurs prénoms, mais on s'en fou du moment qu'ils m'allongent... Plus ils seront mieux ce sera pour moi...

     

    Mais tout ne se déroule pas comme je le veux. J’ai beau me tortiller, me trémousser dans tous les sens aucun d’eux ne fait le premier pas. Cela me fait rager surtout qu’ils ne savent pas ce qu’ils perdent. Et Steve qui continue de me fuir. S’il croit que je vais lui pardonner aussi facilement, il se trompe…

     

    Finalement j’ai réussi à en faire bouger deux : Pype et Wilhelm… Ce n’est pas le top mais c’est mieux que rien. J’ai au moins pu déverser ma colère et ma frustration. Même si j’ai passé un agréable moment, je ne suis pas du tout satisfaite de mes vacances. Je vais devoir faire une réclamation. Nous sommes loin du paradis promis…

     

     

     

    ***

     

     

     

    Ce jeu est enfin terminé et je n'ai qu'une envie : sauter sur Steve. Mais la pouf qui présente le jeu persiste à vouloir nous poser une dernière question... Mais je m'en fou de sa question moi...

     

     

     

    -Souhaitez-vous repartir seul ou séparément ?

     

    -D'après toi ? Bien entendu que je repars avec lui ! C'est une question qui nous montre que tu es aussi idiote que...

     

    -Géraldine, ça suffit, me coupe Steve ne me prenant la main. Merci Layanna pour ta patience tout au long de ce jeu.

     

     


  • Commentaires

    1
    Sisa ange
    Dimanche 15 Mars à 08:53
    Pfff j'ai toujours une grosse envie de la puer cette grosse petasse
    Me tarde vraiment le jour où on la verras plus
    Que des coups de pieds au cul que j'ai envie de donner à Steve
    2
    Jeudi 14 Mai à 21:32

    il perd les occasion pour la garder pfff, elle je l aime pas mais lui me decoit

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :