• Chapitre 51: 22/10/17

    Chapitre en collaboration avec l'histoire Vampire en toute intimité de Kyriann

     

    Chapitre 51: 22/10/17

     J'ignore pourquoi j'ai accepté de les aider. Je n'aime pas vraiment la façon dont ce vampire, Rodrigue, me dévisage. S'il ne se décide pas à me faire un minimum confiance, je ne pourrais rien faire. Je le sens, il tente d'entrer en moi, de voir dans mon cœur mais je refuse de le laisser faire. Cette fille a réussi à me voler un bout de moi. Je ne laisserai pas quelqu'un d'autre le faire. Je force ma protection et parviens, sans mal, à le faire plier. Je dois rester sur mes gardes. Il faut que je termine rapidement avec ce travail pour que je puisse retourner à mes occupations. Je m'approche donc de la jeune fille rousse.

     

    Chapitre 51: 22/10/17

     Même si eux n'arrivent pas à lire en moi, le contraire n'est pas aussi vrai. Ils sont aussi lisibles qu'un livre ouvert. Mais leur situation reste quand même assez complexe. Les deux hommes semblent fous amoureux de la même femme, mais ne semblent pas avoir le même effet sur elle. Celui qui semble être le chef, Rodrigue, ne s'approche jamais trop près de Mélynn, comme s'il avait peur de quelque chose... Il se contente de la dévorer des yeux de loin et de la protéger de son aura. Le dénommé Kayne, quant à lui, ne la quitte jamais, ni des yeux, ni physiquement. D'après ce que j'ai compris, il est le seul à pouvoir tenir la réminiscence, la reine maléfique endormie. Cette situation, ce triangle amoureux, me rappelle ce souvenir, bien trop douloureux, de celui que je formais jadis... Est-ce cette ressemblance qui m'aurait décidé à les aider ?

     

    Chapitre 51: 22/10/17

     Arrêtons de trop y réfléchir. Finissons le travail que je puisse retourner à mes occupations. Il est fort peu probable que je me souviennes de tout ça si Mélynn parvient à ses fins. Quand Mélynn aura modifié ce pour quoi je suis là, tout le reste sera aussi modifié. Ces vampires n'auront donc pas besoin de moi pour changer le passé. Ils ne seront donc jamais venus me chercher pour demander mon aide. Ma propre vie ne devrait pas être impactée par ce changement. Il fort probable que je ne me souviennes d'aucune de ces personnes. Je me reconcentre sur la jeune femme allongée devant moi.

     

    -Très bien, Mélynn, voilà comment ça va se passer. Je vais entrer psychiquement en toi et je vais séparer ton esprit de ton corps. C'est comme une projection astrale. Je vais te renvoyer dans ton corps à un moment précis choisi par toi. Il faudra que tu y penses fort quand tu fermeras les yeux. Tu as des questions ?

     -J'ai combien de temps ?

     -Quelques heures, une journée tout au plus avant que je ne fatigue.

     -Comment je reviens ? S’inquiète-t-elle aussitôt.

     -Tu n'as rien à faire... La projection va s'affaiblir et tu reviendras dans ton corps que tu aies fini ou non. Et ce que as changé dans le passé se répercutera dans le présent.

     

    Chapitre 51: 22/10/17

    Mélynn ne semble pas en totale confiance. Elle tremble... Va-t-elle changer d'avis ? Elle cherche des yeux ses protecteurs. Son regard accroche celui de Rodrigue et semble le supplier de lui venir en aide. Je ne suis pas un monstre. Je peux bien leur laisser le temps de se dire adieux. Je me mets légèrement en retrait, leur permettant de faire ce qu'ils ont à faire. Il s'approche d'elle et la serre dans ses bras. Tous deux semblent, à cet instant, apaisés. Il plonge ses yeux dans les siens et un sourire rassurant éclaire son visage.

     

    -Souviens-toi ce qu'on a dit. Il ne faut pas que je te morde. Il faut que tu m'en empêches de quelconques façons, lui dit-il.

     -Je sais mais comment je vais faire pour te convaincre, s'enquit Mélynn. Tu ne m'écoutais pas, tu me repoussais sans cesse.

     -Je suis sûr que tu trouveras. Tu as toujours su te faire entendre. Ne crois pas que je ne t'écoutais pas. Trouve les bons mots.

     -Et si tout ne se passe pas bien si...

     -Ne pense pas à ça. Pense à nous. Fais en sorte que nous nous retrouvions par la suite. Je t'aime bébé.

     -Je t'aime aussi.

     

    Chapitre 51: 22/10/17

     Elle semble accepter son sort et, surtout, semble beaucoup plus sereine depuis que Rodrigue lui a clairement fait part de ses sentiments. Son regard se pose ensuite sur son geôlier, comme elle le surnomme. Par pudeur, Rodrigue recule, laissant sa place à Kayne. Ce dernier sert Mélynn dans ses bras. Je ressens tout l'amour que les deux hommes portent à la jeune femme. Je commence à être mal à l'aise et à m'impatienter. Je n'ai pas ma place ici. Trop de bons sentiments, trop d'amour envahissent la pièce. Je ne me sens pas très bien...

     

    -N'aie pas peur Mélynn. Il suffit juste de nous faire passer le message. Tu te souviens lequel ?

     -Oui. oui. C'est juste que je ne sais pas si vous allez me croire... Toute cette histoire... Toi, tu t'amusais et Rodrigue se méfiait de moi.

     -J'ai confiance en toi, tu vas y arriver. Reviens-nous vite.

     

    Bien malgré moi je ressens l'incompréhension et le mécontentement de Rodrigue. En fait, ce triangle amoureux est aussi compliqué que celui que je formais avec Sham et Liara... Il avance vers Kayne et l'attrape par le bras.

     

    -Qu'est ce que tu fous ? Tu avais dit que tu lui dirais.

     -Je ne peux pas Rodrigue. C'est de toi dont elle est amoureuse, pas de moi.

     -Retournes-y et dis-lui que tu l'aimes. Tu n'en auras peut-être bien plus jamais l'occasion.

     -Je ne peux pas !

     

    Chapitre 51: 22/10/17

     Une tension palpable s'échappe des deux amis. Je ne comprends pas vraiment ce qui se passe mais je le devine. Ils avaient prévu de lui déclarer tous les deux leur amour au cas où... Lorsque Rodrigue pousse Kayne dans ses derniers retranchements, les sentiments de ce dernier se font beaucoup plus présents et pesants. C'est donc ça le pouvoir de ce vampire : contrôler les émotions... Cela peut s’avérer utile... Tout à coup, Rodrigue l'attrape violemment par la gorge.

     

    -Tu mens !

     -Rodrigue ! Qu'est ce que tu fous bordel !!!

     -Tu mens ! Tu mens à tout le monde et à toi même.

     -Ça ne... change rien !! Lâche-moi Rodrigue. Tu me fais mal.

     -Rodrigue, qu'est-ce que tu fais ? S'inquiète Melynn. Arrête tu vas lui faire mal.

     -Dis-lui maintenant.

    -Ne me forces pas, pas maintenant, pas après tout ce qu'on a enduré...

     -Il t'aime. Il est raide dingue de toi autant que je le suis moi, lâche-t-il en libérant Kayne et en regardant Mélynn.

     

    Chapitre 51: 22/10/17

     Je relâche la pression que j'ai imposé à mon corps. Je me préparais à intervenir si les choses tournaient mal, mais cela n'est plus nécessaire maintenant. Mais de quoi je me mêle finalement ? S'ils veulent s’entre-tuer, je n'ai pas à m'en mêler... Mais cela devait arriver. Mélynn souffrait tellement... Pourquoi cela m'importe maintenant ? Je n'ai finalement plus rien du roi Akasha que j'étais jadis... Pourquoi je suis entrain de penser à Luna dans une situation pareille... La voix douce de Kayne me fait revenir à la réalité. Il s'est approché de Mélynn et semble plonger dans son regard. Il finit par lui caresser la joue.

     

    -Je suis désolé… Je ne voulais pas que tu l'apprennes comme cela... Tu as Rodrigue. Moi je ne suis que...moi.

     -Ne dis pas cela, tu es mon protecteur et mon ami. Tu es mon confident et celui que j'aime aussi. Je vous aime tous les deux, j'ai jamais pu me résigner à en choisir un mais tu t'es éloigné de moi.

     -Pourquoi j'ai l'impression de te dire adieu ?

     -Ne dis pas ça... je t'en prie. J'ai peur, peur de ne pas réussir, de ne plus être moi-même. Peur de ne plus jamais vous revoir tous les deux et de vous aimer...


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :