• Chapitre 30: 01/10/17

    Chapitre 30: 20/10/17

    Je décide de faire mes adieux à mon père. Malgré tous ses défauts, il a toujours été là pour moi. Je lui dois des explications. Mais la scène à laquelle j'assiste en arrivant dans sa chambre me dégoûte au plus haut point. Après lui avoir fait avalé de force un cachet, ma mère s'allonge aux côtés de mon père qui ne réagit même plus à ce qui se passe.

     

    -Qu'est-ce que tu viens de faire ?

     

    Je suis fou de rage. Je vis vraiment dans une maison de fous. Je suis encore plus conforté dans mon idée de fuir toute cette atmosphère de trahison.

     

    -De quoi tu parles mon chéri. Je...

     -Arrêtes tes conneries. Je sais tout. Je sais que tu couches avec Shamash et que vous avez comploté pour tuer mon père. Tu me dégoûtes.

     

    Chapitre 30: 20/10/17

     -Xev, mon amour tu ne comprends pas que...

     -Je ne te comprends pas et refuses de te comprendre. Ce soir j'ai 18 ans et je vais partir. Quitter cette vie, quitter ce monde qui me rend malade.

     -Non Xev, tu ne peux pas me quitter, pas comme ça. Laisse moi au moins...

     -Je ne veux plus rien entendre de ta part. Tout ce que tu dis n'est que mensonges. Mon père a déjà un pied dans la tombe et après quoi ? Tu comptais aussi m'empoisonner ? Tout ça pour quoi ? Pour le pouvoir ? Pour t'envoyer en l'air avec ton beau frère ?

     -Oh non, jamais je ne t'aurais fait de mal. Je...

     -Arrêtes tes mensonges. Je ne veux plus jamais avoir à faire avec toi.

     

    Sans un regard pour eux, je tourne les talons et sors de cette pièce. Leur sort m'importe peu. Je dois faire mes adieux à Shonta.

     

    Chapitre 30: 20/10/17

     -Je suis désolé Shonta. Je te demande pardon de ne pas avoir vu tes sentiments à mon égard.

     -Ce n'est rien Xev. Il ne me manque pas grand chose pour que tu tombe amoureux de moi... Je n'ai juste pas la bonne couleur de peau.

     

    Je ne peux m'empêcher de sourire. Elle a toujours su tout dédramatiser. Nous avons grandi ensemble et avons toujours été proches. Mais je ne l'ai jamais vue comme une petite amie, car je savais que c'était ce que voulait mon père.

     

    -Ne change rien, tu es parfaite comme tu es.

     -Allez vas Don Juan. Vas retrouver la femme de ta vie. Ne te fais pas de soucis, je te serais toujours fidèle.

     -Je m'en veux de te laisser avec mon cousin... Viens avec moi.

     -Non, je dois rester là pour tout ceux qui te soutiennent. Tu reviendras et seras notre roi. Je crois en toi.

     

    Chapitre 30: 20/10/17

     Je ne peux me résoudre à partir en la laissant toute seule. Je la force à se retourner et à me regarder. Je l'attire alors à moi puis lui offre un baiser. C'est tout ce que je peux lui offrir. Elle en rêve depuis si longtemps et je dois la remercier pour tout ce qu'elle fait pour moi. Je pars ensuite, sachant que je ne suis pas prêt de la revoir.

     

    Chapitre 30: 20/10/17

     Je rejoins Ramanga qui m'attend déjà devant l'entrée de la maison. Il a ce petit sourire victorieux.

     

    -Je me suis occupé des gardes, ta nouvelle vie t'appartient.

    -Merci pour tout ce que tu as fait...

    -Ne me remercie pas si vite, tu te doutes bien qu'une fois roi, je vais devoir te traquer et empêcher cette stupide prophétie de se réaliser...

    -Oui je sais. Et tu penses bien que je ferais mon possible pour t'en empêcher ?

     

    Je lui tourne le dos ainsi qu'à toute cette vie. Je me presse de disparaître dans la nuit noire. Je n'ai plus qu'une seule hâte, c'est de retrouver la femme de ma vie.


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :