• Chapitre 20 : Convalescence

    Chapitre 20 : Convalescence

     Point de vue de Tim

     

    Lorsque j’ouvre les yeux je ne reconnais pas tout de suite l’endroit où je me trouve. Je les ferme pour reprendre contenance et je le regrette aussitôt. Je revois Pierre… et je sombre aussitôt dans la  dépression. Je me couvre du drap pour me laisser aller à pleurer.

     

    -Je suis la maintenant Tim, ça va aller, je ne te laisserai plus seul...

     

    Je reconnais cette voix… C’est celle de ma sœur et même si c’est la dernière personne que je voulais voir, je suis bien content qu’elle soit là. Je me risque à sortir la tête et je tombe sur son regard triste. Elle a pleuré, beaucoup même au vue de ses yeux rougis.

     

    -Comment ? Qu’est-ce que tu fais ici ? Je demande entre deux sanglots.

    -Le directeur de l’université m’a contacté m’annonçant ton état grave. Que s’est-il passé ?

    -Rien, je réponds en détournant les yeux.

     

    Comment lui avouer ce que j’ai subi ? Je me sens tellement nul, tellement sale… Je ne pourrais plus jamais me regarder dans un miroir.

     

    -Ce n’est rien si tu ne veux pas m’en parler, soupire ma sœur. Je comprends mais saches que je vais rester avec toi.

    -ce n’est pas la peine. Je ne suis pas encore prêt à te revoir tous les jours.

    -C’est le cadet de mes soucis, s’emporte ma sœur. Dans ton état il est…

    -Orihime, je t’en supplie, ne rend pas les choses plus difficiles. Je…

    -Très bien, si tu ne veux pas qu’elle reste, c’est moi qui resterai…

     

    Cette voix… Non pas lui… Je ne vais pas m’en sortir… Avec appréhension je tourne la tête et je le vois, lui Corbin, mon premier amour. Mon cœur se met à battre à une vitesse. Je n’arrive plus à parler.

     

    -J’ai vu le médecin. Tes blessures sont très graves et tes contusions nombreuses. Tu as des traumatismes un peu partout et surtout des os brisés à plusieurs endroits. Dis-moi qui est le responsable.

     

    Je ne peux pas le lui dire… Pierre se ferait tuer s’il venait à l’apprendre. Non c’est impossible, je ne peux pas être responsable de sa mort malgré tout le mal qu’il m’a fait.

     

    -Je ne te dirais rien… Je ne me souviens pas… Il faisait noir… J’ai…

    -Tu te fou de ma gueule ? S’emporte Corbin en se ruant vers moi.

     

    Son visage est maintenant à seulement quelques millimètres du mien. Malgré toute la rage qui jaillit de son visage, c’est avec douceur qu’il pose sa main sur ma joue.

     

    -Ne te fou pas de moi Tim. Ce que je veux, j’ai alors tu ferais mieux de parler…

    -Je t’assure que je ne m’en souviens plus…

     

    Je manque d’air et commence à suffoquer. C’est trop pour moi, j’ai besoin de repos. Les sons des machines s’affolent et les infirmières accourent. Au vue de mon état, elles mettent tout le monde à la porte pour me laisser respirer. Peu à peu je me calme. Je regarde l’infirmière qui est entrain de m’administrer un antidouleur et l’interpelle.

     

    - Excusez-moi, mais comment suis-je arrivé ici ?

    -Deux charmants jeunes hommes vous ont portés.

    -Qui sont-ils ? J’aimerais les remercier…

    -Je vais les chercher. Ils sont restés dans la salle d’attente attendant des nouvelles.

    -Je vous en remercie. 

     

    J’attends de voir. Il faut que je sache qui m’a aidé et ce qu’ils savent. Il ne faut pas longtemps à mes deux sauveurs pour arriver. Au regard de Thomas je comprends qu’ils savent tout.

     

    -Merci… Je murmure n’osant rien dire.

    -Je te le jure, grogne Thomas, je te jure qu’ils vont payer tous les deux…

    -Tous les deux ? Je demande relevant la tête. Pourquoi tous les deux ?

    -David et Pierre, répond calmement Adam. David est venu tout confesser à Thomas. En chemin nous avons croisé Pierre. C’est comme ça que nous avons pu te venir en aide.

    -S’il vous plait, il ne faut pas qu’il le sache… Jamais…

    -Qui ça il ? Demande thomas. Notre frère ?

    -Non, enfin oui mais pas lui… Je vous parle de Corbin…

    -Corbin Lomar ? S’étonne Thomas. C’est vrai que nous l’avons croisé mais quel est le rapport avec toi ?

    -Lui et Tim ont eu une histoire d’amour assez intense, répond Adam.

    -S’il apprend qui est derrière tout ça, il peut les tuer…

     

    Je les vois soupirer tous les deux avant d’acquiescer. Ils finissent par partir me laissant seul dans cette pièce triste…

     

    ***

     

    La police est venue me voir mais comme je refuse de les dénoncer faisant mine d’avoir perdu la mémoire, ils n’ont rien pu faire pour moi. Quelques jours plus tard, je demande la permission de rentrer me reposer chez moi et le docteur Tran me l’accorde.

    Une fois seul chez moi je ne fais que ressasser encore et encore cette soirée… Maintenant que je sais jusqu’où Pierre est capable d’aller, je commence à avoir très peur. Je sais que je dois tirer un trait sur Steve, mais mon cœur refuse de le laisser partir. Un peu comme s’il savait qu’il était fait pour moiJ'ai besoin de le voir... Braver l'interdit en forçant le destin ? Ou écouter la sagesse et oublier l'amour de ma vie ? Je ne sais vraiment pas quelle décision prendre...

    Je décide de me plonger dans les études pour oublier celui qui occupe toutes mes pensées mais la sonnette de la porte d’entrée retentit. C’est Aya qui vient aux nouvelles.

     

    -Une semaine sans nouvelles ! Tu ne réponds ni à mes textos ni à mes appels ! Je vais devenir folle ! Si...

     

    Elle s'arrête nette lorsqu'elle voit mon visage encore tuméfié par les coups de Pierre.

     

    -Mais qu'est-ce que tu as fait ?

    -Oh ça ? Je suis tombé...

    -Tombé sur un poing en furie oui... Hé oh, c'est moi Aya... Tu es au courant que tu ne peux rien me cacher ?

     

    Je fonds en larmes m'écroulant sur le sol. Aya vient me prendre dans ses bras et me serre jusqu'à ce que j’arrête de hoqueter.

     

    -Vas-tu finir par me parler maintenant ?

    -Si je le fais, je ne sais pas ce qui pourrait arriver.

    -Ne dis pas de bêtises. On est plus fort à deux...

     

    Je soupire en la regardant. Elle n'a pas tord et comment saurait-il que je lui en ai parlé ? Je la suis jusqu’au canapé où nous nous installons confortablement.

     

    -Steve m'a donné rendez-vous pour me parler. Alors que je m'y rendais, Pierre m'a surpris. Il m'a avoué être amoureux de Steve et ne pas supporter l'idée que je me rapproche de lui. Il m'a demandé de ne pas aller voir Steve et comme je refusais, il m'a...

     

    Ma voix s'étouffe mais Aya comprends tout de même ce que je ne dis pas. Je la vois fulminer.

     

    -Si jamais je le croise il va...

    -Rien du tout. Il a menacé de s'en prendre à tous les gens que j'aime et après ce qu'il vient de me faire, j'ai tendance à le croire.

    -Tu ne vas tout de même pas le laisser s'en tirer comme ça ?

    -Il le faut bien... Je refuse qu'il s'en prenne à toi... Et puis Corbin ne doit jamais rien savoir… David a confessé ses pêchés et il n’est pas si mal en fait…

    -Pourquoi David si c'est Steve que tu aimes ?

    -Ne fais pas celle qui ne comprend rien s'il te plaît.

    -Et toi vas le dénoncer aux flics. Tu ne peux pas le laisser s'en tirer après ce qu'il t'a fait. Vas au moins voir Steve !

     

    Je me lève excédé par sa réaction. Pourquoi ne veut-elle pas comprendre que je ne peux pas faire ce qu'elle me demande ? Qu'il faut que je la protège contre ce malade ? Maintenant que je sais de quoi il est capable... Du pire...

     

    -Tu vas où ? Me demande-t-elle en me regardant me lever.

    -Ce n'est pas moi qui pars, je soupire. Tu devrais t'en aller, j'ai besoin d'être seul...

     

    Aya n'insiste pas et me laisse seul avec mes pensées. Ce qu’elle me dit tourne en boucle dans ma tête et fait, petit à petit, son chemin. Elle n’a peut-être pas tord concernant Steve. Même si Pierre est son meilleur ami, il sera bien obligé de croire ses frères…

     

    ***

     

    Le lendemain, David décide de venir tout m’avouer sans que je m’y attende. Je le fais entrer loin de me douter de ce dont il est venu me parler. Je lui propose de s’installer dans le salon.

     

    -Je suis désolé… Dit-il l’air contrit. J’ignorais ce qui allait se passer.

    -Comment l’aurais-tu su ? Je m’étonne à mon tour. Thomas et Adam m’ont dit que tu le savais, et j’avoue que je m’en suis toujours étonné…

    -Je vais tout expliquer et si après tu ne veux plus jamais me revoir, je comprendrais.

    -Je t’écoute, j’approuve inquiet.

    -Thomas est mon meilleur ami. Nous avons grandi ensemble dans la rue. Il est plus que mon meilleur ami… Il a été mon amant, mon frère, mon ami. Mais y a aussi Pierre… J’ai été recueilli par sa famille alors que je n’étais qu’un gosse. Il est un peu comme un frère. Je devais lui rendre ce service.

    -Quel service ?

    -Il m’a demandé de me rapprocher de toi afin que tu t’éloignes de Steve. Mais quand il m’a parlé de ce qu’il voulait te faire, je ne l’ai pas supporté. J’aurai du le dénoncer plus tôt mais comment ? Il est comme un frère pour moi…

    -Je comprends et ne t’en veux pas. Tu l’as quand même dit à Thomas et c’est surement ce qui m’a sauvé la vie. Je t’en suis reconnaissant.

    -Comment peux-tu me pardonner aussi vite ? Tu n’es qu’un idiot ! Tu aurais pu mourir ! Par ma faute ! Par sa faute ! Et toi tu ne dis rien ? Tu ne portes même pas plainte alors que… Tu es un imbécile !

     

    Il s’en va en claquant la porte. Je ne comprends pas pourquoi il le prend aussi mal… Tout part dans tous les sens et je ne suis même plus maitre de mon destin…


  • Commentaires

    1
    Origine1975
    Samedi 30 Mars 2019 à 09:54
    Cette beauté ? Il a de la merde devant les yeux Aless. J'ai l'impression qu'elle traîne avec Steve juste parce qu'il a plein de potes super mignon. Elle sait qu'elle va pouvoir s'en taper quelques uns. Elle m'énerve de plus en plus. Maman pourquoi avoir fait taire papa ? J'aurais trop aimé qu'il la remette a sa place.
      • Samedi 30 Mars 2019 à 10:24

        Il a peut-être dis ça pour lui faire plaisir mdr. En tous cas, après il ne s'en préoccupe plus du tout lol. MAis dis moi, tu ne dis rien sur Steve aujourd'hui

    2
    Vendredi 24 Mai 2019 à 12:57

    Géraldine fait une fixation sur Ayame... pfffff n'importe quoi !

    J'ai ma réponse : Steeve n'a jamais trompé Géraldine : c'est bien !

    C'est bizarre quand même une jalouse compulsive qui trompe arf son petit ami.

    C'est dommage qu'elle soit devenue comme cela, jalouse, possessive, méchante.

    Je crois qu'elle n'a pas compris le but du jeu de l'ile de la tentation, c'est résister à la tentation !

    3
    stephy
    Jeudi 23 Avril à 17:00

    Tim et bête il pourrai le dénoncer comme ca il serai tranquille et en plus il sauverai  Steve 

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :